Présidentielle: dernier round télévisé avant le très ouvert "match à quatre"

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

Face à François Filon elle perdrait avec 42% contre 58 et 40% contre 60 face à Jean-Luc Mélenchon comme face Emmanuel Macron.

Car ce n'était pas franchement ce dont rêvait Marine Le Pen.

Il s'en prend sur ce terrain à Emmanuel Macron, jugé "flou", "comme sur tout le reste" affirmant qu'"on ne sent chez lui aucune détermination à lutter efficacement contre ce danger, qu'il n'a même pas diagnostiqué".

La baisse des intentions de vote en faveur de François Fillon peut quant à elle s'expliquer par une progression assez forte de la participation potentielle qui implique que des électeurs qui lui sont moins favorables et habituellement plus abstentionnistes viendraient vers les urnes, comme les jeunes ou les ouvriers par exemple. Enfin, le "dégagisme " - l'expression est de Jean-Luc Mélenchon - qui a vu les sortants systématiquement éliminés de la course à la présidentielle est le signe évident d'une aspiration profonde au renouvellement de nos pratiques démocratiques. Ils sont 84% parmi les électeurs de Marine Le Pen (+4), 79% parmi ceux d'Emmanuel Macron (+15) et 73% parmi ceux de Jean-Luc Mélenchon (+12).

Au fond, il existe dans cette élection autant de scénarios pour l'avenir que de combinaisons possibles au second tour. Une surprise concernant le candidat de la droite n'est d'ailleurs pas à exclure avec le fameux vote caché dont beaucoup parlent en ce moment. Le vieillissement de la population française et la plus faible participation au scrutin des jeunes par rapport aux personnes âgées favorisent aussi ce candidat.

La filière djihadiste Cannes-Torcy en procès à Paris
D'autres sont concentrés, les traits tirés. "Ce procès à une forte dimension pédagogique". L'engin roule sous un chariot métallique, ne blessant miraculeusement qu'un client.

Plus de 20 personnes tuées — Évacuations en Syrie
REFUGIES Les bus visés par la camionnette piégée transportaient des personnes évacuées de leurs villes d'origine. Les autres personnes tuées sont des travailleurs humanitaires locaux ou des rebelles, a-t-il précisé.

Sondage présidentielle 2017 Opinionway: Macron et Marine (22%), Fillon (21%) devant Mélenchon
Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan gagne un point à 4%, devant le trotskyste Philippe Poutou à 2%. Parmi ceux de Jean-Luc Mélenchon, le pourcentage est en hausse de 11 points à 74%.

Tant et si bien que dans les rangs du Front National, certains commencent à sérieusement s'inquiéter.

Par tirage au sort, les candidats, interviewés par les journalistes David Pujadas et Léa Salamé, se succéderont ainsi: Jean-Luc Mélenchon (20H00), Nathalie Arthaud (20H15), Marine Le Pen (20H30), François Asselineau (20H45), Benoît Hamon (21H00), Nicolas Dupont-Aignan (21H15), Philippe Poutou (21H30), Emmanuel Macron (21H45), Jacques Cheminade (22H00), Jean Lassalle (22H15) et François Fillon (22H30).

Les élections françaises se jouent au centre. "C'est le vote utile de cette élection", a-t-elle ainsi déclaré dans un communiqué adressé par son ministère. Marine Le Pen sera elle à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) dans un refuge de la Société de protection des animaux. Histoire de consolider son socle avant le premier tour de dimanche.

Sur la question du terrorisme, le candidat de la droite confirme avoir été prévenu la semaine dernière par le ministre de l'Intérieur qu'il avait été désigné "comme une cible", jugeant "pas impossible que le candidat qui a le projet le plus radical contre le terrorisme islamique soit visé". Mme Le Pen a musclé son discours sur les thématiques traditionnelles de son parti, l'immigration, le discours anti-euro et la sécurité. Cependant, il n'est pas impossible qu'en cas de second tour Fillon-Le Pen, un tiers de l'électorat de gauche vote blanc ou s'abstienne, voter Fillon étant pour lui presque aussi inimaginable que de voter FN. La campagne extraordinairement puissante et fructueuse du leader de la " France insoumise " semblerait donc buter sur le seuil de 19 %, ce qui est insuffisant pour qu'il se qualifie pour le second tour.

La représentante de l'extrême droite, en tête de la course il y a encore une dizaine de jours, semble être l'outsider le plus tenace.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL