Présidentielle: dernier round télévisé avant un très ouvert "match à quatre"

Aubin Brasseur
Avril 21, 2017

Emmanuel Macron gagne un point à 65% des intentions de vote.

Vingt-cinq lauréats du prix Nobel d'économie, parmi lesquels le français Jean Tirole et l'Américain Joseph Stiglitz, fustigent le programme anti-européen, anti-immigration et protectionniste de Marine Le Pen. Ils voient tous les deux leur score progresser d'un point par rapport à la précédente édition de cette enquête, publiée vendredi dernier, tandis que François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, à égalité avec 19%, perdent chacun un point. Pour un échantillon de cette taille, la marge d'erreur est de 1,8 point pour 20% d'intentions de vote. " semble profiter de la tentation du vote utile ", observe BVA en précisant que son socle électoral se solidifie: 74% de ses électeurs potentiels se disant sûrs de leur choix, contre 67% la semaine dernière.

L'ancien ministre de l'Economie arriverait en tête avec 23% des intentions de vote, malgré une baisse de deux points par rapport à la précédente enquête de cet institut diffusée le 4 avril. Elle recueille désormais 23% des intentions de vote (soit un point de plus que la semaine dernière) et se situe à un point d'Emmanuel Macron.

Benoît Hamon est crédité de 8,5% des intentions de vote, un score en hausse de 1 point en une semaine. Jean-Luc Mélenchon apparaît en revanche en retrait chez les ouvriers (revenus pour certains vers la candidate du Front national) et pourrait pâtir d'une mobilisation moindre de sa base électorale traditionnelle. A l'inverse, le candidat d'En Marche!, l'emporterait dans toutes les hypothèses testées: 66% face à Marine Le Pen, 68% face à François Fillon et 60% face au leader de la France insoumise.

Émission politique de France 2: "tous" les candidats seront présents
Pendant ces 15 minutes, les candidats disposeront d'une " carte blanche " lors de laquelle ils pourront aborder le sujet de leur choix.

Présidentielle : la soirée de dimanche inquiète les instituts de sondage
A quelques jours du premier tour, le ton semble au soutien de son candidat, plus qu'à la critique de ses adversaires. Nathalie Arthaud , la candidate de Lutte Ouvrière, a ensuite pris la parole, suivie de Marine Le Pen.

Où vont aller les migrants — Grande-Synthe
Les autres se sont "évaporés dans la nature", s'est désolé Christian Salomé, président de cette association. Ce camp est composé de chalets en bois proches les uns des autres.

Quant au souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, il misait sur une réunion au Cirque d'Hiver à Paris pour attirer des électeurs déçus par les affaires de François Fillon, voire de Marine Le Pen. Bien que stable ou presque chez les sympathisants socialistes (31%, +1) et les électeurs de François Hollande en 2012 (21%, +1 également), Benoît Hamon semble bénéficier indirectement de la baisse de Jean-Luc Mélenchon. 4 sur 10 peuvent encore changer d'avis.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen arrivent en tête du premier tour de l'élection présidentielle dimanche, selon un sondageIfop-Fiducial publié mercredi.

Le candidat du mouvement En Marche!

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL