Sondage. Le Pen et Macron creusent l'écart avec Mélenchon et Fillon

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

Désormais, 89% (+ 9) de ses électeurs potentiels sont certains de voter pour elle.

Emmanuel Macron est donc devant Marine Le Pen au premier tour tout en distançant François Fillon et Jean-Luc Mélenchon et possède une avance substantielle de 21 points sur la candidate d'extrême-droite au second tour. Par contre, ils ne sont que 57 % à être sûrs de leur vote Hamon. Marine Le Pen, à 23 %, arrête sa lente chute. Marine Le Pen le suit à 23 % (+1), tandis qu'après sa percée de fin mars-début avril, Jean-Luc Mélenchon plafonne à 19 % soit le même score que François Fillon. Il est désormais crédité de 19% des intentions de vote, soit 1 point de moins que la semaine dernière. Elle recueille désormais 23% des intentions de vote (soit un point de plus que la semaine dernière) et se situe à un point d'Emmanuel Macron.

En revanche, le leader de la France Insoumise voit son socle électoral poursuivre sa solidification à l'approche du scrutin: 74% de ses électeurs potentiels se déclarent sûrs de leur choix (+8 points en une semaine). D'ailleurs, alors que ce dernier est de moins en moins choisi pour ses propositions politiques, le candidat socialiste est à l'inverse le plus choisi pour cette raison par ses électeurs potentiels (62%, contre 51% pour l'ensemble des candidats), à égalité avec Marine Le Pen.

Les autres candidats enregistrent des scores inférieurs à 4 %: Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 3,5 % des voix (+0,5).

Georges Pernoud quitte la présentation de Thalassa
Parmi eux, Georges Pernoud , 69 ans, qui a senti le vent tourner depuis que l'émission "Thalassa" est passée d'une diffusion hebdomadaire à un rythme mensuel.

Georges Pernoud quitte la présentation de Thalassa
Parmi eux, Georges Pernoud , 69 ans, qui a senti le vent tourner depuis que l'émission "Thalassa" est passée d'une diffusion hebdomadaire à un rythme mensuel.

Bachar el-Assad : l'attaque chimique présumée est "une fabrication à 100%"
Lavrov a rappelé les précédents chaos provoqués selon lui par les chutes des " dictateurs " Saddam Hussein ou Mouammar Kadhafi. Le 4 avril, 87 civils , dont de nombreux enfants, meurent dans le bombardement d'un village syrien.

A quatre jours du scrutin, la dernière livraison de ce sondage réalisé pour Paris Match, Sud Radio et CNEWS ne bouleverse pas les équilibres entre les principaux candidats, qui restent stables, à l'exception de Jean-Luc Mélenchon (-0,5). Nathalie Arthaud est créditée de 0,5 % des intentions de vote (-0,5), comme François Asselineau (-0,5) et Jean Lassalle.

Benoît Hamon remonte quant à lui d'un point à 8,5 %. Enfin, le score de Jacques Cheminade reste proche de 0.

Dans l'hypothèse d'un second tour Macron-Le Pen, l'ex-ministre de l'Economie battrait la présidente du Front national, avec 60,5% des voix, contre 39,5%. Mais aucun candidat ne perdra de vue cette statistique: 29% des électeurs certains d'aller voter dimanche peuvent encore changer d'avis. Notre indice de volatilité connaît ainsi une nouvelle baisse de 5 points depuis la semaine dernière et de 16 points en un mois, témoignant d'une cristallisation progressive des votes. 11% déclarent aujourd'hui avoir l'intention de se décider dans l'isoloir.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL