Syrie: l'évacuation de 4 villes assiégées a commencé

Vanessa Beaulieu
Avril 21, 2017

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), il resterait 150 rebelles à Zabadani qui seront évacués vendredi tandis que des milliers de civils à Madaya ont choisi de demeurer sur place.

Ce samedi, un convoi de cars transportant des personnes évacuées la veille de deux localités pro-régime a été la cible d'une attaque près d'Alep.

Le drame est survenu samedi à Rachidine, un faubourg de l'ouest d'Alep, quand un kamikaze au volant d'une camionnette piégée transportant des pommes de terre s'est fait exploser à un point de ralliement d'évacués. Au moins 68 enfants figurent parmi les 126 personnes tuées dans l'attentat a fait savoir dimanche l'Observatoire syrien des droits humains (OSDH), ajoutant que le bilan ne cessait de s'alourdir, de nombreuses personnes succombant à leurs blessures.

La déflagration a eu lieu dans le quartier Rachidine, à l'ouest d'Alep, précise l'agence Sana. À côté, télévisions, assiettes, et vêtements emportés avec eux. "J'ai entendu des cris et des pleurs (.) mon bébé Hadi pleurait beaucoup, ma fillette Narjes me regardait, complètement figée", raconte-t-elle. Quelques heures après l'attaque, l'opération avait repris et les personnes évacuées avaient poursuivi la route pour rejoindre leur destination finale.

La télévision d'Etat a imputé aux "groupes terroristes" - terme utilisé par le régime pour désigner rebelles et terroristes - la responsabilité de cet "attentat à la voiture piégée".

Meeting Mélenchon à Nantes : 6000 personnes pour l'hologramme
Une semaine chargée pour tous les candidat, avec encore plusieurs plusieurs grands meetings à leurs agendas. Il devra pour cela faire mieux que Marine Le Pen , créditée de 22% des intentions de vote par l'iFop.

Mélenchon s'explique sur "l'alliance bolivarienne"
Une manière pour l'équipe du candidat de rappeler qu'à travers les Antilles et la Guyane, la France est aussi un pays d'Amérique du sud.

Macron et Le Pen consolident leur avance — Présidentielle
Emmanuel Macron intouchable pour cette Présidentielle 2017? Les élections françaises se jouent au centre. Elle pourrait donc faire un score plus important d'exprimés qu'affichaient les sondages cette semaine.

Mais l'influent groupe rebelle Ahrar al-Cham a nié toute implication des insurgés. "Les responsables de ces crimes abjects devront rendre des comptes à la justice", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Ces évacuations se sont déroulées dans le cadre de l'accord dit des Quatre villes, à savoir les localités pro-régime de Foua et de Kefraya, ainsi que celles pro-rebelles de Madaya et de Zabadani, près de Damas, a-t-il rappelé. Quelque 5 000 personnes de Foua et Kafraya - civils et combattants - ont atteint Alep. Les villes syriennes concernées sont les rebelles Madaya et Zabadani près de Damas et les prorégime Foua et Kafraya dans la province d'Idleb (nord-ouest).

Il n'était pas clair si l'opération d'évacuation qui concerne d'autres milliers de personnes se poursuivrait dans l'immédiat.

Après des mois de siège, le régime a proposé des accords d'évacuation que l'opposition syrienne dénonce comme des "transferts forcés" constituant "des crimes contre l'Humanité". "Un pays " martyrisé " et victime d'une guerre qui " ne cesse de semer horreur et mort ".

Tabqa est un verrou clé sur la route menant à Raqa, capitale autoproclamée du groupe EI en Syrie et véritable objectif des Forces démocratiques syriennes (FDS) -alliance de combattants kurdes et arabes- soutenues par Washington.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL