Turquie: campagne inéquitable, selon les observateurs internationaux

Aubin Brasseur
Avril 21, 2017

Au lendemain du référendum remporté d'une courte tête par M. Erdogan et contesté par l'opposition, une mission commune d'observateurs de l'OSCE et du Conseil de l'Europe a estimé que la campagne s'était déroulée dans des conditions inéquitables et que le scrutin n'avait pas été "à la hauteur des critères" européens.

L'Autorité électorale en Turquie a rejeté hier les recours de l'opposition réclamant l'annulation du référendum sur les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan, alors que des militants impliqués dans des manifestations dénonçant des fraudes présumées ont été arrêtés. "(.) Déjà, restez à votre place!", a lancé M. Erdogan dans un discours fait de son palais présidentiel à Ankara.

"Nous ne voyons et nous ne tenons pas compte de tout rapport que vous pourriez préparer", a-t-il ajouté.

L'opposition dénonce notamment une décision de dernière minute de l'YSK de considérer comme valides les bulletins de vote non marqués du sceau officiel des scrutateurs.

Ajax Amsterdam-Lyon et Celta Vigo-ManU en demi-finales — Europa League
Distancés en Liga espagnole, l'Atlético de Madrid n'a plus que la Ligue des champions pour espérer gagner un titre cette année. Les Monégasques craignent la défaillance physique, alors qu'ils disputeront le 55e match de leur saison marathon.

ATP - Monte-Carlo : Pouille en demi-finale !
Dans le troisième, Pouille pensait avoir fait le plus dur en breakant d'entrée, mais son adversaire a débreaké dans la foulée. Après un premier set expédié en 22 minutes 6-0, le Nordiste a commencé à caler, se heurtant à la révolte de l'Uruguayen.

Trois morts dans des manifestations contre le président Maduro — Venezuela
Des centaines de milliers d'opposants ont défilé mercredi à Caracas et dans de nombreuses autres villes du Venezuela. L'opposition vénézuélienne appelle à de nouvelles manifestations ce jeudi contre le président.

"La commission a ignoré le fait que des représentants de tous les partis présents au Parlement font actuellement partie du Haut-Conseil électoral", affirme le ministère, selon lequel les conclusions préliminaires de l'OSCE et de l'APCE contiennent des "informations incomplètes" et "trompeuses".

Si l'UE a fait connaître publiquement ses réserves, les présidents américain Donald Trump et russe Vladimir Poutine ne se sont pas encombrés de telles précautions en téléphonant à M. Erdogan pour le féliciter de sa victoire. MM. Il a évoqué dès dimanche la possibilité d'un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine de mort.

Le ministre autrichien des Affaires étrangères Sebastian Kurz a estimé lundi que le référendum turc sur la réforme constitutionnelle devait conduire l'Union européenne à faire preuve de "franchise" et à stopper les négociations d'adhésion de la Turquie.

"L'Union européenne menace de geler les négociations. Qu'ils nous communiquent leur décision!", a lancé le président turc. Il a occupé le poste de chef du gouvernement entre 2003 et 2014, avant d'être élu président.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL