Attentat des Champs-Élysées : la campagne bouleversée

Leopold Bellegarde
Avril 22, 2017

Deux jours avant le premier tour de la présidentielle, la dernière journée de campagne se retrouve bouleversée par lattentat jihadiste qui a coûté la vie à un policier jeudi soir à Paris, plusieurs candidats - Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron - annulant leurs déplacements.

Il pourrait pâtir encore davantage, dans la toute dernière ligne droite, de la tentation du vote utile chez les électeurs de gauche: 28 % des électeurs certains d'aller voter et déclarant aujourd'hui une intention de vote pour un candidat autre que Marine Le Pen affirment en effet que l'éventualité de la présence de la présidente du FN au second tour pourrait les faire changer d'avis au tout dernier moment.

"Rien ne doit entraver" le bon déroulement de l'élection présidentielle de dimanche, a déclaré vendredi le premier ministre français Bernard Cazeneuve. La fusillade jeudi soir, revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) à l'origine de la plupart des attentats qui ont fait 238 autres morts depuis 2015 en France, a blessé deux autres policiers et une touriste selon une source policière. Il s'exprimera "devant les Français" à midi. Sur le plateau de France 2, l'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy a estimé que "dans le contexte que nous vivons, il n'y a pas lieu de poursuivre (.) une campagne électorale parce que nous devons montrer la solidarité (.) aux victimes". François Fillon est crédité de 19,5% devant Jean-Luc Mélenchon (18,5%) et Benoît Hamon (7%). "A la veille d'un rendez-vous majeur, j'en appelle bien entendu à l'esprit de responsabilité et à la dignité de chacun", a-t-il ajouté. Son entourage a confirmé le maintien de son programme pour vendredi. Le candidat PS Benoît Hamon a annulé un déplacement en matinée mais maintenu un discours à 17H30 à Carmaux, où il parlera "sous la statue de Jaurès". "Ce serait une grave erreur de tomber dans la peur et de mettre entre parenthèses le débat démocratique", a-t-il déclaré à lAFP.

Nicolas Dupont-Aignan, notamment, constitue une épine dans le pied du candidat LR en capitalisant 4 % des intentions de vote (en progression d'un demi-point).

Lille, future capitale européenne du médicament ?
La ville de Lille a été retenue parmi les huit candidates dont Toulouse qui comptait relancer l'attractivité de l'Oncopole. Si c'est la France qui est choisie, ce sera à Lille que les nouveaux locaux seront implantés.

Trump, comme ses prédécesseurs, compte sur Pékin pour faire plier Pyongyang
En dépit des effets d'annonce, le porte-avions américain Carl Vinson et son escorte ont pris une route inverse vers l'Australie. Aujourd'hui installé à la Maison Blanche, le 45ème président des États-Unis a semble-t-il mis de l'eau dans son vin...

L'attentat des Champs-Élysées va-t-il changer votre vote ? Réponses à Gap
Un policier et sa compagne avaient aussi été tués en juin lors d'une attaque à leur domicile à Magnanville, en région parisienne. Le conducteur sort et tire à l'arme automatique contre le véhicule des forces de l'ordre , tuant l'un des policiers.

Des personnalités et dirigeants politiques d'une vingtaine de pays, dont le réalisateur britannique Ken Loach et l'eurodéputé de Podemos Miguel Urban, ont signé un appel en soutien à la candidature de Philippe Poutou (NPA), "seul candidat qui défend une position de démocratie par en bas". Nathalie Arthaud (LO) a réservé sa dernière soirée à un passage sur BFMTV.

Soutenu par des artistes et des intellectuels américains, M. Mélenchon a reçu lappui du président bolivien Evo Moralès.

Karim Cheurfi avait été arrêté le 23 février puis relâché le lendemain sur ordre de la justice faute d'éléments, selon des sources proches de l'enquête. François Fillon comptait lui rassembler une partie de son équipe de campagne à Chamonix. Après avoir rencontré le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, il a enregistré jeudi soir le ralliement de Dominique de Villepin, ancien Premier ministre de Jacques Chirac.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL