Jeremy Corbyn ancre le Labour bien à gauche pour les élections britanniques

Henri Michaux
Mai 17, 2017

Même si une grande partie du programme du Parti travailliste avait fuité la semaine dernière, les annonces fiscales de Jeremy Corbyn ont fait sensation mardi.

Dans un discours à l'université de Bradford, au nord de l'Angleterre, le leader de la principale formation d'opposition britannique a affirmé qu'il s'agissait d'un "programme de l'espérance" visant à "gouverner pour le plus grand nombre".

Nationalisation des secteurs des transports, de l'énergie et de l'eau. Le Royal Mail, l'opérateur postal du pays, reviendrait aussi dans le giron public.

Le Labour promet par ailleurs d'augmenter de 6 milliards de livres (7 milliards d'euros) les fonds attribués au NHS, le service public de santé, et de 1,6 milliard (1,9 milliard d'euros) les dépenses sociales.

Le taux marginal d'imposition serait porté à 45 % (contre 40 % actuellement) pour les revenus annuels supérieurs à 80.000 livres (94.000 euros) et à 50 % (45 % actuellement) pour les revenus supérieurs à 123.000 livres (144.000 euros).

Nouveau tir de missile nord-coréen : Donald Trump réclame des "sanctions"
Le missile a atteint une attitude de 2.111 kilomètres et a parcouru 787 kilomètres, avant de s'abîmer en mer du Japon. Moon défend l'idée d'un dialogue avec le Nord pour apaiser une situation particulièrement tendue sur la péninsule.

"Je voulais revenir ici Rue de Solférino" — François Hollande
Il a été spontané et dynamique quand il gravit les marches de l'Élysée et qu'il embrasse la main de son épouse Brigitte. Emmanuel Macron part de son domicile en voiture, direction l'Élysée, où il est attendu à 10 heures .

Koscielny soigné jusqu'à la fin de sa carrière — Arsenal
Laurent Koscielny sera ménagé pour la rencontre d'Arsenal contre Sunderland, mardi soir, en match reporté de Premier League.

Le Labour souhaite également augmenter progressivement l'impôt sur les sociétés à 26% (contre 19% actuellement), et imposer une nouvelle taxe aux entreprises qui versent d'importantes rémunérations. Les entreprises qui versent de hauts salaires devraient s'acquitter d'une nouvelle taxe pour tous les revenus annuels supérieurs à 330.000 livres (387.000 euros).

Un différentiel de salaires maximum de 1 à 20 en entreprise deviendrait un critère d'attribution des marchés publics.

Le Labour a assuré que son programme était équilibré. Les 57 milliards de livres de recettes générées doivent permettre de financer les nouvelles dépenses, estimées à 55 milliards de livres.

Les sondages pointent actuellement le Labour loin derrière les Tories. Mais un sondage récent a souligné la popularité des mesures proposées par le parti travailliste.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL