La difficile gestation du gouvernement d'Edouard Philippe — Présidence Macron

Marie-Ange Beliveau
Mai 17, 2017

Une orientation que doit suivre le successeur de Bernard Cazeneuve à Matignon, en formant son équipe gouvernementale dont la composition doit être annoncée ce mercredi, avec un retard de 24 heures pour prendre le temps de vérifier la situation fiscale des futurs ministres.

Pour éviter une autre mauvaise surprise, la présidence Macron demande une vérification avant nomination, y compris pour des personnalités issues de la société civile, et exige des déclarations d'intérêt remontant plus loin que les cinq ans prévus par la loi. Leur profil approuvé, les nouveaux ministres "s'engageront à exercer leur fonction gouvernementale de manière irréprochable", selon l'Elysée, alors que 75% des Français pensent qu'élus et dirigeants politiques sont plutôt corrompus, selon un récent sondage.

Selon Mediapart, le nouveau Premier ministre aurait par ailleurs écopé d'un blâme de la part de la HATVP pour avoir refusé de fournir des précisions dans sa déclaration de patrimoine en 2014. Il devrait refléter la logique de renouvellement et de recomposition politique qu'Emmanuel Macron défend.

En riposte, sous l'égide de François Baroin, Les Républicains ont lancé un contre-appel des 577 candidats de la droite et du centre aux législatives à défendre leurs "convictions" et à gagner ces élections pour imposer une cohabitation.

Le député de Seine-Maritime Les Républicains (LR) a voté contre ce texte le 25 juin 2013, comme la quasi totalité du groupe UMP (devenu depuis Les Républicains-NDLR), à l'exception de six députés ayant voté pour, dont Laurent Wauquiez. D'autant plus que c'est le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon qui est arrivé largement en tête du premier tour de la Présidentielle au Havre, le 23 avril 2017.

Quake Champions, Mode, Duel, 1v1, Quake
Un bon système pour pouvoir counter-pick et mieux s'en sortir sur certains match-ups. Vous pouvez obtenir un accès en allant directement sur le site de Quake Champions .

Les réactions du monde politique à l'annonce du gouvernement Philippe
Tous les trois, "ils sont partis, c'est leur choix, ça leur appartient. Pour le Front national , s'en prend au " système UMPS aux manettes ".

Législatives. Manuel Valls veut être "candidat de la majorité présidentielle"
La relation de Manuel Valls et d'Emmanuel Macron est ambiguë, et a connu de nombreux revirements ces derniers mois. Valls et dans la volonté d'ouverture exprimée par le président de regarder ça attentivement", a-t-il nuancé.

Des socialistes ralliés dès la première heure à Emmanuel Macron pourraient entrer au gouvernement. Le nom de Jean-Yves Le Drian, déjà ministre de la Défense de François Hollande, circule également.

Au centre, outre François Bayrou, on pourrait retrouver l'ancienne ministre de l'Environnement et soutien d'Emmanuel Macron Corinne Lepage et les eurodéputées Marielle de Sarnez, bras droit de François Bayrou, et Sylvie Goulard.

Le nouveau président avait annoncé une équipe gouvernement présentant une probité irréprochable, paritaire, ouverte à la société civile et surtout "de droite et de gauche", une rupture dans la vie politique. Il chercherait à convaincre Nicolas Hulot, figure respectée de l'écologie, d'accepter un "ministère de la Transition écologique".

Et les femmes? S'il a promis la parité, Emmanuel Macron a mené campagne avec un premier cercle très masculin.

De retour de son premier voyage à l'étranger, à Berlin lundi auprès de la chancelière Angela Merkel, le chef de l'État a reçu mardi matin son Premier ministre.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL