Trump: aucun homme politique n'est traité "plus injustement" que moi

Vanessa Beaulieu
Mai 18, 2017

Ambiance tendue à la Maison Blanche.

Aucun élu républicain important du Congrès, à ce stade, ne soutient toutefois une telle procédure contre Donald Trump.

Avant ces nouvelles révélations du New York Times, la Maison Blanche s'était employée mardi à contester l'idée selon laquelle M. Trump aurait compromis la sécurité des Etats-Unis en livrant des informations sensibles au chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Les démocrates y ont vu une tout autre histoire, liée à l'enquête en cours sur les liens de l'administration Trump avec la Russie et un supposé manque de loyauté de M. Comey envers le président. "J'espère que vous pouvez laisser tomber (cette enquête)", aurait lancé Donald Trump à James Comey lors d'un entretien dans le Bureau ovale, le 14 février.

Ce dernier, désigné par Trump au poste de conseiller à la sécurité nationale, a été poussé à la démission le 13 février dernier à la suite de révélations sur une conversation qu'il avait eue avec l'ambassadeur russe à Washington, avant l'investiture de l'homme d'affaires, sur une éventuelle levée des sanctions contre Moscou.

"Et cela signifie, avant de se précipiter dans un jugement, que nous devons obtenir toutes les informations pertinentes", a-t-il déclaré, en s'en remettant aux commissions du Congrès qui enquêtent sur la tentaculaire affaire des ingérences russes dans la campagne électorale américaine de 2016.

Pour l'instant, les républicains refusent de se joindre aux appels de l'opposition démocrate à la nomination d'un procureur spécial pour reprendre l'enquête sur la Russie. Depuis le licenciement de James Comey, ordonné par Trump, les relations entre le président américain et les services de renseignement sont devenues de plus en plus houleuses.

Trump aurait demandé au FBI de stopper l'enquête sur Flynn — Etats-Unis
Michael Flynn, lui, a été poussé à la démission après avoir menti au président et au vice-président sur ses liens avec la Russie. Il a affirmé l'avoir fait pour que Moscou s'implique avec plus de détermination dans la lutte contre le groupe Etat islamique.

Qui est Jacques Mézard, le nouveau ministre de l'Agriculture ?
Pour le Ministre, il est indispensable de "poursuivre cet effort de modernisation, de transition de l'agriculture " sans a priori ".

Cavani meilleur joueur, Mbappé et Jardim aussi récompensés — Trophées UNFP
Quant à la défaite en finale de la Coupe de la Ligue (4-1 pour Paris), elle constitue le seul vrai flop princier en 62 matchs. Alors qu'il ne reste qu'une journée à disputer, les Monégasques comptent six points d'avance sur le Paris Saint-Germain.

Un procureur spécial a en effet autorité pour mener son enquête plus indépendamment de la hiérarchie du ministère de la justice. La commission de la Chambre des représentants chargée du suivi de l'action gouvernementale (Oversight Committee) "va obtenir la note de Comey, si elle existe", a déclaré son président, le républicain Jason Chaffetz.

Après quoi, M. Trump, mais aussi le nouveau président français Emmanuel Macron, la chancelière Angela Merkel, les Premiers ministres britannique, canadien et italien, Theresa May, Justin Trudeau et Paolo Gentiloni s'envoleront pour la Sicile et le sommet des sept pays les plus industrialisés, qui accueillera aussi le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

"De la part du président, dire au FBI de mettre un terme à une enquête potentiellement pénale, c'est de l'obstruction à la justice", commente Erwin Chereminsky, professeur de droit constitutionnel et doyen de l'école de droit de l'Université de Californie. "C'est ce qui a poussé le président Nixon à démissionner de ses fonctions".

Mais ils soulignent également que l'intention est un facteur crucial et que les mots du président peuvent être sujets à interprétation. Car la stratégie de communication de la Maison Blanche n'a pas permis de désamorcer les bombes semées par Trump et ses conseillers ne savent visiblement plus comment le défendre.

"Malheureusement, il n'y a pas seulement les fausses informations".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL