Cambadélis annonce une procédure d'expulsion du Parti socialiste pour Manuel Valls

Leopold Bellegarde
Mai 19, 2017

Elles pourraient tourner autour de l'avenir politique de l'ancien Premier ministre, maintenant qu'il s'est mis en porte à faux vis-à-vis du Parti socialiste et alors qu'En Marche! ne sembler pas souhaiter l'accueillir dans ses rangs.

D'ailleurs, Jean-Paul Delevoye, président de la commission d'investiture pour les législatives d'En Marche, assure que l'ancien Premier ministre: "N'est pas dans les critères d'acceptation" et de fait, "dans ce cas précis, la commission nationale d'investiture ne peut pas analyser la candidature de Manuel Valls". Cette procédure très formelle prend plusieurs semaines. La volonté de Manuel Valls de se présenter aux législatives avec l'étiquette du mouvement fondé par Emmanuel Macron pose problème. Il y a toutefois des précédents où le PS n'est pas allé jusqu'au bout. De nombreux cadres du parti ont alors crié à la trahison de l'ancien premier-ministre et membre du PS. (.) Nous mesurons bien le courage qu'il a eu de quitter un Parti socialiste aujourd'hui en décomposition et nous voyons bien aujourd'hui qu'il n'est pas forcément opportun pour le mouvement En marche! d'intégrer cette candidature, quel que soit le passé', a encore déclaré Jean-Paul Delevoye. "Il est déferré devant la commission des conflits", a indiqué le premier secrétaire du parti Jean-Christophe Cambadélis. "Une procédure est en cours". Il ne peut donc pas être candidat dans la première circonscription de l'Essonne, comme il le souhaitait. "Il aurait du déposer sa candidature comme chacun car la règle est la même pour tous".

Au PS également, le parti se trouve à l'heure des choix: doit-il appartenir à la majorité d'Emmanuel Macron? à l'opposition?

Notre-Dame-des-Landes Edouard Philippe confirme la nomination d'un médiateur
Le directeur de l'association écologiste, WWF France, Pascal Canfin a donc vendu la mèche, ce matin sur France Inter . Pour l'Observatoire du nucléaire, Nicolas Hulot n'a pas retenu les leçons du Grenelle de l'Environnement.

Mama Works : Mama Shelter ouvre des espaces de co-working
Le premier espace sera situé à Lyon, où l'hôtelier possède déjà un établissement. Deux autres Mama Works seront prochainement lancés à Bordeaux et à Lille .

La cote de confiance d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe très basse
Depuis lundi, 120 élus de la droite et du centre ont signé un appel à "répondre à la main tendue" par le nouveau président. Une telle majorité (289 députés sur 577) n'est pas acquise d'avance pour La République en Marche, le mouvement de M.

Ce mercredi matin sur Europe 1, le président de la Commission nationale d'investiture d'En marche!, Jean-Paul Delevoye, est venu doucher les espoirs de Manuel Valls.

Mardi sur RTL, Manuel Valls semblait pourtant confiant.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL