" Comment puis-je être utile à mon pays ? " — François Hollande

Thibaut Duval
Mai 19, 2017

Lors de son dernier Conseil des ministres, François Hollande "a voulu dire tout le plaisir qu'il a eu à travailler avec les trois Premiers ministres" et leurs gouvernements, a rapporté Stéphane Le Foll après ce dernier rendez-vous autour de la grande table du salon Murat de l'Élysée.

10h30: Adieux du président sortant et départ (traditionnellement en voiture mais parfois à pieds). Il est ensuite allé rejoindre Emmanuel Macron au Jardin du Luxembourg, afin de présider la cérémonie commémorative de l'abolition de l'esclavage.

Emmanuel Macron a aussi souligné le "rôle immense" de la France, qui doit "corriger les excès du cours du monde et veiller à la liberté". Après la passation de pouvoir de dimanche prochain, le 7e président de la Ve république rejoindra Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing, au club des retraités de l'Elysée. Un message implicite à Emmanuel Macron, qui entend légiférer par ordonnances cet été sur le droit du travail. Pour le chef de l'Etat sortant, c'était l'occasion d'insister sur l'importance du dialogue social. Une leçon tirée du recours au 49.3 sur la loi travail?

Lire aussi: Qui pourraient être les ministres d'Emmanuel Macron?

Alors qu'on lui demandait dans quel état d'esprit il serait au moment de transmettre les clés de l'Elysée à son ex-ministre, François Hollande a affirmé son intention de "tout faire pour que ce soit simple, clair et amical". Sur le perron de l'Elysée, le Président a salué chacun des ministres.

Les premiers pas d'Emmanuel Macron à l'Élysée
François Hollande n'avait pas attendu que son prédécesseur ait quitté la cour de l'Elysée pour tourner les talons. Planet.fr fait aujourd'hui le point sur les séquences clés qu'il ne fallait pas rater.

"Parlementaires expérimentaux", "despotes": les lapsus de Castaner
Concrètement, si le chef de l'État se déplace à l'étranger, c'est un journaliste spécialisé en diplomatie qui devra l'accompagner. L'Élysée entend également choisir quels seront les journalistes qui couvriront à l'avenir l'action présidentielle .

Un médiateur pour tenter de déminer l'épineux dossier Notre-Dame-des-Landes
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Le Conseil des ministres s'est terminé avec "un moment d'applaudissement debout de l'ensemble du gouvernement", "un moment très fraternel", a encore précisé le porte-parole, qui participait à son 154e et dernier point de presse à l'issue d'un Conseil des ministres. Cette résidence n'aurait donc rien à voir avec la luxueuse propriété de son homologue américain Donald Trump où le président des États-Unis a l'habitude de recevoir les dirigeants étrangers.

C'est l'actuel chef de l'Etat qui l'a annoncé, en marge des commémorations du 8-Mai lundi.

La cérémonie s'est poursuivie par une série de discours, notamment celui de François Hollande -a priori le dernier de sa présidence. Pour l'habituelle poignée de mains entre l'ancien président de la République et le nouveau, Emmanuel Macron se tiendra seul face à François Hollande pour des raisons protocolaires.

Le statut d'ancien président de la République offre également des avantages en nature.

Elle a évoqué la "grande dignité de toute cette équipe" pour cette dernière réunion, "et puis le sentiment aussi que quelque part, quelque chose continue avec un nouvel élan qui est donné avec le nouveau président de la République, qui va continuer un certain nombre d'actions et puis apporter un nouveau souffle sur d'autres sujets". Il est resté évasif, déclarant: "Comment puis-je être utile à mon pays? C'est à cette question que je vais répondre maintenant, en réfléchissant, en travaillant, en produisant et en intervenant quand ça me paraîtra utile".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL