Kiev accuse Moscou d'une cyberattaque contre le site de la présidence

Aubin Brasseur
Mai 19, 2017

Elles vont donc toucher directement des millions d'utilisateurs.

L'administration du réseau social Vkontakte a déclaré, hier, que la ressource est devenu le site le plus populaire en Ukraine.

Dans le détail, la liste noire diffusée par la présidence ukrainienne cite le groupe Mail.ru du milliardaire Alicher Ousmanov, connu pour le service de messagerie du même nom et surtout ses filiales de réseaux sociaux, les très populaires VK (16 millions d'utilisateurs en Ukraine) et Odnoklassniki.

Les sanctions resteront en place pour une durée allant de un à trois ans selon les entreprises.

La Russie n'a pas exclu des mesures de rétorsion.

Microsoft Surface Pro : des rendus avant la conférence du 23 mai
La tablette intègre toujours une ventilation multidirectionnelle à l'arrière du châssis, ainsi qu'une caméra de chaque côté. Une affirmation qui se confirme à travers un cliché de la tablette diffusée par l'incontournable Evan Blass.

Cyril Hanouna s'amuse à piéger des homosexuels en direct
Beaucoup s'en sont émus sur les réseaux sociaux dénonçant le mauvais goût et l'homophobie de l'animateur. Ce vendredi, sur Twitter, le CSA affirme avoir reçu "plusieurs centaines de signalements".

Nouvelle liste noire européenne : les gagnantes et les perdantes
Dans le monde, 181 compagnies aériennes font toujours l'objet d'une interdiction d'exploitation dans l'Union européenne. Ces compagnies aériennes figurent dans le registre à cause de l'absence de contrôle des normes de sécurité des vols.

La représentante de Reporters Sans Frontières en Ukraine, Oksana Romaniouk, s'est étonnée d'une "interdiction étrange et inattendue". "Mais excusez-moi, ce sont des sanctions contre les citoyens eux-mêmes", a-t-elle écrit sur Facebook.

La décision de bloquer plusieurs sites d'information russes et les réseaux sociaux VKontakte (VK) et Odnoklassniki (OK) a été motivée par le souci de protéger les données personnelles des utilisateurs, a affirmé le porte-parole du Conseil national de sécurité et de défense de l'Ukraine (SNBO) Valentin Petro.

Des photos publiées par des soldats russes présumés sur leurs pages VK avaient été utilisées par Kiev et par des organisations indépendantes pour dénoncer une implication directe présumée de l'armée russe sur le territoire ukrainien. La Russie a toujours rejeté ces allégations, disant simplement que ses soldats avaient pu se rendre dans la région orientale du Donbass sur leur temps libre. Cette décision viole, selon lui, le droit des Ukrainiens à s'informer'.

Kiev n'a cessé de prendre des mesures limitant ses relations économiques et commerciales avec la Russie, partenaire clé depuis l'éclatement de l'URSS il y a plus de 25 ans et jusqu'à la chute dans le sang du président prorusse Viktor Ianoukovitch début 2014. Le bras de fer ayant suivi a abouti au refus de la télévision russe de diffuser le show et à l'exclusion de la Russie de la finale du concours samedi dans la capitale ukrainienne.

En plus des embargos commerciaux et la fermeture des espaces aériens respectifs en vigueur, les sanctions économiques ukrainiennes en vigueur contre Moscou ont été récemment élargies aux banques russes.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL