La composition du gouvernement Macron est dévoilée

Aubin Brasseur
Mai 19, 2017

La fin du suspense. La liste des ministres est officielle et définitive.

"Les ministres sont des militants de la majorité présidentielle, ils ne sont plus les militants de tel ou tel parti politique", a-t-il martelé.

Quant à la "feuille de route du gouvernement", elle compte plusieurs priorités, toujours selon Christophe Castaner: "la réforme du droit du travail qui doit être lancée très vite", la préparation de la rentrée scolaire et universitaire, le budget 2018 et la loi de moralisation de la vie publique qui sera présentée au conseil des ministres "avant les élections législatives".

Emmanuel Macron a aussi mis l'accent sur quelques "règles de bon fonctionnement", comme "la solidarité nécessaire entre tous les membres du gouvernement", venus d'horizons opposés.

Le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler a annoncé à 15H00 tapantes, l'horaire prévu, et selon les canons du genre, la composition de ce gouvernement dont la moyenne d'âge est de 54 ans.

Le doyen est le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui aura 70 ans le 20 juin, dix jours avant Jean-Yves Le Drian (Europe et Affaires étrangères), et cinq mois avant Jacques Mézard (Agriculture), 69 ans également.

A droite, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Economie. L'ancienne présidente de la RATP, Élisabeth Borne, devient ministre chargée des Transports.

"Macron, un premier gouvernement et déjà des promesses non tenues", titre ce mercredi Le Figaro.

L'interdiction des ordinateurs en passe d'être étendue — Etats-Unis
Leur propriétaire pourraient également de montrer rétifs à les faire voyager en soute, où la possibilité que ces objets précieux puissent être volés est non négligeable.

Les femmes du gouvernement paritaire d'Édouard Philippe
Mounir Mahjoubi, qui a joué un rôle clé dans la campagne, est nommé quant à lui secrétaire d'Etat au numérique à 33 ans. L'actuel directeur général de l'Essec Jean-Michel Blanquer est nommé ministre de l'Éducation nationale .

Hulot: "il existe d'autres alternatives" à Notre-Dame-des-Landes
Avant de conclure: "Le nucléaire qu'on soit pour ou contre de toute façon on ne peut pas s'en passer demain matin". Le ministre est ensuite intervenu sur le dossier du nucléaire , dont il entend sortir à terme.

L'ancien animateur de télévision et militant écologiste sans étiquette Nicolas Hulot, 62 ans, jusqu'ici réticent à intégrer un gouvernement, a franchi le pas et devient ministre de la "Transition écologique et solidaire". Autre surprise, la nomination de la double championne olympique d'escrime Laura Flessel comme ministre des Sports. Les défis sont nombreux pour le nouveau gouvernement français, dès 2017.

Décidé à faire appel à de nouveaux visages, M. Macron, 39 ans et sans grande expérience politique, est parvenu à recruter des profils connus du public ou respectés dans leurs domaines d'activité.

L'une des autres volontés du nouveau président était de procéder à une recomposition politique.

Viennent ensuite 3 membres du MoDem: François Bayrou, Sylvie Goulard (ministre des Armées) et Marielle de Sarnez (aux Affaires européennes). S'il est resserré, ce premier gouvernement de l'ère Macron compte cependant davantage de ministres que le premier gouvernement Fillon qui avait battu un record sous la Ve République en la matière avec seulement 15 ministres, quatre secrétaires d'Etat et un Haut-Commissaire.

Le dernier parti représenté au sein de ce gouvernement est le Parti radical de gauche.

Elle a été retardée pour "vérifier la situation fiscale" des ministres nommés.

Ce premier gouvernement d'Édouard Philippe marque une importante révolution dans l'histoire de la politique française. Deuxième dans l'ordre protocolaire et ministre d'Etat, il aura l'Energie dans son escarcelle et entre pour la première fois dans un gouvernement après avoir été candidat malheureux à la primaire des Verts pour la présidentielle de 2012.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL