Le gouvernement Macron tient-il toutes ses promesses ?

Aubin Brasseur
Mai 19, 2017

Confidentialité, discipline, solidarité et responsabilité doivent être la règle au sein du gouvernement, a insisté le chef de l'Etat, a poursuivi le porte parole du gouvernement. Seuls quatre d'entre eux ont déjà été ministres: deux sous la présidence de François Hollande, un sous Nicolas Sarkozy, un sous François Mitterrand.

Depuis son arrivée à l'Elysée, Emmanuel Macron impose son rythme et ses conditions aux médias.

Emmanuel Macron a donné jeudi au gouvernement ses directives et les directions de l'action de l'exécutif, lors du premier conseil des ministres de son quinquennat. Le chef du gouvernement entend "bien sûr" s'impliquer dans cette bataille électorale pour "donner au président de la République la majorité dont il a besoin", sans toutefois dire explicitement s'il ferait campagne pour les candidats de La République en Marche face à ceux de son parti, Les Républicains. "J'en suis le garant et, là-dessus, je serai intraitable", a-t-il souligné, toujours selon Christophe Castaner.

La nouvelle ministre de la Défense, Sylvie Goulard, est une politicienne centriste pro-Europe.

Sibeth Ndiaye, qui ne fait pas partie du gouvernement mais est la conseillère en communication du Président, a aussi été aperçue à l'Elysée.

Gérard Collomb (gauche), un des premiers et principaux soutiens d'Emmanuel Macron, qui aura bientôt 70 ans, a été nommé au poste de ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, un département stratégique et ultrasensible, notamment depuis que la France est entrée en pleine guerre contre le terrorisme.

Christophe Castaner évoque également que c'est "un gouvernement resserré visant l'efficacité au service des Français".

Nouveau gouvernement: la liste complète
Plusieurs récompenses politiques sont manifestes dans les nominations de ce premier gouvernement de la présidence Macron . L'actuel directeur général de l'Essec Jean-Michel Blanquer est nommé ministre de l'Éducation nationale.

Série: Un nouveau spin-off pour "Grey's Anatomy"
Notons que NBC rencontre quelques difficultés avec la franchise Chicago qui ne trouve pas sa place en syndication. En attendant, nous devrions avoir notre lot de pompiers sur le petit écran américain en 2018.

Emmanuel Macron a tenu son premier Conseil des ministres
Plusieurs journalistes et photographes ont par ailleurs déploré l'interdiction de couvrir la sortie du conseil des ministres. Les deux têtes de l'exécutif présenteront prochainement une " circulaire sur la place des cabinets " ministériels.

L'investiture d'Emmanuel Macron avait été marquée par un autre incident, quand la salle de presse de l'Élysée avait été fermée, y compris aux journalistes accrédités permanents, peu après la fin de la cérémonie.

Lire aussi: Les six ministres candidats sont-ils en danger aux législatives?

La nomination de Nicolas Hulot comme ministre d'Etat de la Transition écologique et solidaire où il remplace Ségolène Royal suscite beaucoup de réactions. Pour Emmanuel Macron, "une politique industrielle ne peut être moderne si elle ne prend pas en compte les enjeux d'écologie".

Aucun de vos prédécesseurs ne s'est prêté à ce genre de système, au nom du respect de la liberté de la presse.

De gauche à droite: Annick Girardin, ministre des Outre-mer, Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Christophe Castener, porte-parole du gouvernement et secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement.

L'Élysée version Macron limite pour l'instant au maximum les contacts avec les médias, veut choisir les journalistes qui suivent le président et a tenu jeudi la presse à l'écart des nouveaux ministres, des pratiques aux antipodes de l'ère Hollande qui inquiètent les médias. "Il est évidemment aussi dans la maîtrise de sa communication, je pense que c'est sa liberté, et aussi sa force", a ajouté M. Castaner.

L'équipe gouvernementale a posé pour la traditionnelle photo de famille, dans le vestibule du palais présidentiel.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL