L'interdiction des ordinateurs en passe d'être étendue — Etats-Unis

Aubin Brasseur
Mai 19, 2017

Il va falloir s'y habituer.

Fin mars, les autorités américaines ont interdit d'emporter ordinateurs portables et tablettes en cabine sur les avions assurant les vols de neuf compagnies aériennes en provenance de 10 aéroports internationaux des pays arabes et de Turquie, invoquant un risque d'attentats. "Mais pas seulement l'Europe - étendu à des régions supplémentaires", a-t-il ajouté, sans donner de précisions.

Pour éviter que ce scénario ne se réalise, ou du moins en limiter les conséquences, la ministre adjointe du ministère américain de la Sécurité intérieure (DHS), Elaine Duke, est attendue le 17 mai à Bruxelles afin d'entamer des négociations avec les pays européens.

Unai Emery écarte encore Ben Arfa — PSG
Hatem Ben Arfa n'a plus joué pour le PSG depuis le 5 avril et un match en Coupe de France face à Avranches. Emery a évoqué une obscure raison " technique " pour expliquer l'absence de l'ancien Niçois.

Gad Elmaleh tourne un sketch avec Philippe Couillard, Premier ministre québécois
Mardi après-midi, le premier ministre du Québec a diffusé sur son compte Facebook une vidéo en direct en compagnie de l'artiste. L'humoriste français d'origine marocaine a fait ses premières armes au Québec, au Cabaret Juste pour rire, en 1994.

Conseil des ministres : la feuille de route du nouveau gouvernement
Outre ces personnalités, le gouvernement comporte aussi quatre socialistes, deux radicaux de gauche, trois centristes, et deux venus des Républicains (LR).

Une interdiction américaine des ordinateurs portables pourrait semer la pagaille dans les aéroports européens, avec plus de 3 250 vols par semaine prévus cet été entre les pays de l'Union européenne et les Etats-Unis, selon des chiffres de l'industrie aérienne. Leur propriétaire pourraient également de montrer rétifs à les faire voyager en soute, où la possibilité que ces objets précieux puissent être volés est non négligeable.

Outres les potentielles explosions de batteries, des experts en sécurité pressent les autorités de " suivre la nature changeante des menaces terroristes " et pointent les possibles attaques informatiques ou les charges explosives dissimulables dans ces éléments électroniques. "Combien de tentatives de détruire un avion commercial avons-nous vu: sous-vêtements piégés, utilisation de liquides, utilisation de cartouches (d'imprimante)", a-t-il dit. " C'est à nous de toujours déterminer ce que ceux qui veulent du mal vont faire et d'essayer de les arrêter ",.

Rappelons que le président Donald Trump fait face à une crise politique après les révélations lundi du Washington Post, selon lequel il aurait partagé avec des diplomates russes des informations sur une menace terroriste du groupe Etat islamique, liée à l'utilisation d'ordinateurs portables dans les avions.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL