Solère (LR) votera la confiance au gouvernement — Législatives

Leopold Bellegarde
Mai 19, 2017

Le premier Conseil des ministres aura lieu jeudi matin.

Le premier Conseil des ministres du quinquennat, initialement prévu mercredi, est reporté à jeudi.

Autres conditions posées par le nouveau chef de l'Etat: le renouvellement et l'ouverture à la société civile. "Je crois que l'incident est clos puisque la Haute autorité a indiqué d'abord qu'elle avait désormais suffisamment d'éléments pour répondre aux questions qui étaient posées, et par ailleurs j'ai obtenu quitus de ladite Haute autorité pour les déclarations de patrimoine que j'ai faites ultérieurement", a dit le Premier ministre.

Édouard Philippe a quitté Matignon il y a une dizaine de minutes en trombe, direction l'Élysée, où il va présenter la composition de son gouvernement à Emmanuel Macron.

A lui de donner le cap et du sens à l'action entreprise.

Une eurodéputée centriste, Sylvie Goulard, devient ministre des Armées et un ex-ministre de droite Bruno Le Maire est nommé à l'Économie. Il a salué la nomination de son ancien poulain et laisse la possibilité à ses proches de collaborer avec le président Macron si la droite ne remportait pas les législatives.

L'interdiction des ordinateurs en passe d'être étendue — Etats-Unis
Leur propriétaire pourraient également de montrer rétifs à les faire voyager en soute, où la possibilité que ces objets précieux puissent être volés est non négligeable.

Zarco (ZF) signe pour 2018 avec Tech3
Monster Yamaha Tech3 est une excellente équipe, preuve en est quand on pousse il est possible de décrocher de solides résultats. Le team m'accorde maintenant sa confiance pour la saison prochaine, ce qui est fantastique.

Deschamps répond à Benzema
Il dit ainsi ne vouloir fermer la porte à personne et jure qu'il ira "toujours en équipe de France avec la même motivation ". Tant que Deschamps sera à la tête de la sélection, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement".

Le dernier gouvernement de Manuel Valls comptait 38 ministres et secrétaires d'Etat, contre 32 dans le gouvernement précédent.

Les membres du parti socialiste ralliés de la première heure à M. Macron devraient aussi rentrer au gouvernement, comme le maire de Lyon, Gérard Collomb, ou les élus Richard Ferrand et Christophe Castaner, piliers de la campagne du nouveau chef de l'État.

Lire aussi: Les six ministres candidats sont-ils en danger aux législatives?

Copyright de l'image AFP Image caption Le gouvernement comprend des personnalités de la société civile, comme l'ancien animateur de télévision et militant écologiste Nicolas Hulot, nommé à la transition écologique.

La victoire d'Emmanuel Macron a changé la donne et le plus dur commence à présent: jouer les équilibristes du gouvernement et garantir une majorité à l'Assemblée. "Donc bien sûr je participerai aux élections législatives et bien sûr j'essaierai de donner au président de la République la majorité dont il a besoin" a-t-il promis sur France Inter. On note cependant qu'Emmanuel Macron n'a pas honoré sa promesse d'un ministère plein et entier des droits des femmes; ce qui ne manquera pas d'être souligné dans les jours à venir. "Il faut choisir: c'est soit le gouvernement, soit LR", a tranché Laurent Wauquiez, vice-président de LR.

Marine Le Pen (extrême droite), battue à la présidentielle par M. Macron, a quant à elle raillé "l'alliance sacrée des vieilles droite et gauche, unies dans leur volonté de (.) poursuivre les mêmes politiques d'austérité, de soumission à Bruxelles, d'immigration massive et de laxisme". "C'est uniquement pour des raisons pratiques, parce que la photographie [du nouveau gouvernement au complet] n'a pas été faite dans son cadre habituel [dans la cour du palais] mais sur les marches de l'Elysée", a-t-il expliqué, promettant que "dès la semaine prochaine" les journalistes retrouveront leur "place habituelle" et la possibilité "d'interroger les ministres". Le centriste François Bayrou remporte quant à lui le ministère de la Justice et aura la charge de la fameuse loi sur la moralisation de la vie publique promise par le candidat Emmanuel Macron.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL