Tout savoir sur Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé

Henri Michaux
Mai 19, 2017

Née le 1er novembre 1962, Agnès Buzin est médecin et professeur de médecine Français, spécialisée en hématologie, immunologie des tumeurs et de la transplantation.

C'est au moment du raz-de-marée et de la catastrophe nucléaire de Fukushima, en mai 2011, qu'Agnès Buzyn a changé de vie et de métier. Elle s'est donc assez naturellement retrouvée sur les bancs de la fac de médecine puis interne des Hôpitaux de Paris. Elle a été responsable de l'Unité de soins intensifs d'hématologie adulte et de greffe de moelle de 1992 à 2011.

Elle considère la relation patient-médecin comme essentielle à la réussite d'un traitement. Le nom du ministre de la santé était particulièrement attendu. Ses nombreux travaux dans les domaines de la greffe de moelle et de la leucémie ont donné lieu à plus de 150 publications dans des revues scientifiques. Elle gardait jusqu'à présent une activité de consultation d'hématologie à l'hôpital Saint-Antoine à Paris. Mais c'est surtout à partir de 2011, au cours des cinq années à la présidence de l'Institut national du cancer, qu'elle va parvenir à s'imposer dans le monde de la santé.

L'avenir s'assombrit pour Donald Trump — États-Unis
Trump, "il est assez évident que je ferais plus confiance au directeur Comey", a-t-il lâché. Au Congrès américain, le sentiment oscillait entre lassitude, exaspération et stupéfaction.

Sondage : pas d'état de grâce pour le tandem Macron-Philippe
Les deux têtes de l'exécutif présenteront prochainement une " circulaire sur la place des cabinets " ministériels. Le premier Conseil des ministres du quinquennat, initialement prévu mercredi, est reporté à jeudi.

Notre-Dame-des-Landes Edouard Philippe confirme la nomination d'un médiateur
Le directeur de l'association écologiste, WWF France, Pascal Canfin a donc vendu la mèche, ce matin sur France Inter . Pour l'Observatoire du nucléaire, Nicolas Hulot n'a pas retenu les leçons du Grenelle de l'Environnement.

Le Pr Agnès Buzyn, directrice de la Haute autorité de Santé depuis mars 2016 et reconduite le 10 avril, a été nommée ministre de la Santé, à 53 ans, par le Gouvernement d'Édouard Philippe, le 17 mai 2017. Hier, la nouvelle de sa nomination y a été accueillie avec beaucoup d'enthousiasme et de fierté.

Concernant le vapotage, ce n'est pas forcément de bonne augure au vu des dernières déclarations de la Haute Autorité de Santé qui déclarait qu'à " l'heure actuelle, il n'est pas possible de recommander les cigarettes électroniques dans le sevrage tabagique en raison de l'insuffisance de données sur leur efficacité et leur innocuité à long terme.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL