Législatives 2017 : quand "En Marche !" épargne des candidats LR pour les attirer

Leopold Bellegarde
Mai 20, 2017

Des personnalités de droite posent en effet en préalable à leur collaboration avec le mouvement d'Emmanuel Macron à la recherche d'une majorité le choix d'un Premier ministre de droite.

Les investitures des 428 candidats aux législatives de La République En Marche ont été annoncées ce jeudi 11 mai. Verdict: l'ancien Premier ministre n'aura pas l'étiquette En Marche! mais le mouvement ne présentera pas non plus de candidat face à lui. "Au moment où nous voulons rassembler largement, nous ne voulons pas humilier, rejeter, être dans une vindicte comme certains nous l'ont reproché", s'est-il justifié. Le scientifique de 43 ans est investi dans la 5e circonscription de l'Essonne, qui comprend notamment le plateau de Saclay et dont la députée est actuellement la socialiste Maud Olivier.

Sur la troisième circonscription (cantons de Bernay, Beuzeville, Bourg-Achard et Pont-Audemer), c'est Marie Tamarelle-Verhaeghe, vice-présidente du Département et élue du canton de Bourg-Achard qui vient d'être sélectionnée par la stricte commission d'investiture de La République en Marche. Parmi eux, on compte autant d'hommes que de femmes.

Macron limite par décret la taille des cabinets ministériels
Ce n'est pas la première fois qu'un président tente de limiter le nombre de conseillers ministériels. Pendant la campagne de 2012, François Hollande avait promis de plafonner les effectifs des cabinets.

Stérile, une souris se reproduit grâce à des ovaires en 3D
C'est aussi la seule option possible pour les fillettes n'ayant pas encore atteint la puberté. Mieux encore, suite à la greffe, les rongeurs ont retrouvé des cycles menstruels normaux.

Overwatch fête son anniversaire et sera gratuit un week-end
Pour finir, le 23 mai, une version Game of the Year d'Overwatch sera disponible pour PC, PS4 et XBOX ONE . Si vous décidez d'acheter un exemplaire à l'issu de votre essai, vous conserverez votre progression .

Enfin, si LREM temporise, c'est peut-être aussi car le mouvement, qui avait déjà reçu 15.000 candidatures avant la présidentielle, en a engrangé 4.000 de plus depuis le 7 mai dernier.

La victoire d'Emmanuel Macron, 39 ans, sans attache partisane, sans expérience électorale et sans parti structuré, a semé le trouble dans les partis traditionnels, à droite comme à gauche, entre tentation du ralliement et quête de revanche aux élections des 11 et 18 juin. Il reste donc 149 circonscriptions dans lesquelles les noms des candidats du parti présidentiel n'ont pas été précisés. La célèbre torera Marie Sara, dans la 2e circonscription du Var (Provence Alpes Côte d'Azur/PACA) sera ainsi opposé à l'avocat Gilbert Collard, figure du Front national de Marine Le Pen. Il s'agit du mathématicien Cédric Villani, qui a obtenu la prestigieuse médaille Fields en 2010, qui portera les couleurs d'En Marche dans l'Essonne. Ce scientifique de 43 ans au look de dandy, cheveux mi-longs et lavallière en soie, avait signé le 1er mai un appel de scientifiques à voter pour M. Macron au second tour de la présidentielle face à la patronne de l'extrême droite Marine Le Pen, "pour barrer la route au pire". En parallèle, la jeune femme a repris ses études de droit en 2016 à l'université Panthéon-Sorbonne à Paris. Une surprise, Gaspard Gantzer, le responsable de la communication de François Hollande à l'Elysée, ancien camarade de promo d'Emmanuel Macron à l'ENA, a été investi dans l'Ille-et-Vilaine. L'ex-juge d'instruction Laurence Vichnievsky, jusque là sous l'étiquette du MoDem a, elle, été choisie pour la 3e circonscription du Puy-de-Dôme, dont la députée sortante est l'écologiste Danielle Auroi.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL