Laura Flessel, la "Guêpe" se pique de politique

Leopold Bellegarde
Mai 20, 2017

En pleine campagne de Paris 2024 pour l'obtention des JO, Emmanuel Macron et son Premier Ministre Edouard Philippe ont choisi l'ancienne multiple championne olympique d'escrime Laura Flessel (45 ans) pour intégrer le nouveau gouvernement en tant que Ministre des sports. Néanmoins, elle signe un appel à voter pour Emmanuel Macron pendant l'entre-deux-tours de la présidentielle (voir lien ci-dessous). D'emblée, la nouvelle ministre a d'ailleurs mis l'accent sur ce grand rendez-vous mercredi lors de la passation de pouvoir avec son prédécesseur Patrick Kanner. "On a des challenges à relever". Cette nomination vient confirmer la place centrale occupée par les athlètes dans la gouvernance du sport français. Surnommée la Guêpe, Laura Flessel est double championne olympique, six fois championne du monde, une fois championne d'Europe et quinze fois championne de France.

Après un contrôle positif à un produit dopant, la Guadeloupéenne est suspendue trois mois par la fédération internationale d'escrime mais cela n'a pas été un obstacle dans sa carrière sportive ni sa reconversion.

Charlotte Gainsbourg, reine du glamour pour l'ouverture du Festival de Cannes
Dans Les Fantômes d'Ismaël d'Arnaud Desplechin, elle partage l'affiche avec Mathieu Amalric et Marion Cotillard. On finit par se perdre dans le dédale (us) des histoires, elles aussi nombreuses et sans lien apparent.

Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics, 34 ans
Après la victoire de François Fillon a cette primaire, Gérald Darmanin prend ses distances avec le candidat et le parti Les Républicains.

La nomination de Hulot à l'Ecologie plombe le titre EDF — AREVA
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de François Hollande, pendant cinq ans, devient ministre des Affaires étrangères. Fin avril, il avait appelé à voter pour Emmanuel Macron , précisant qu'il s'agissait d'un "vote de raison, pas d'adhésion".

Elle reste néanmoins très proche du mouvement sportif, siégeant au Conseil national du sport ou au Conseil économique social et environnemental dès 2010 tout en présidant le comité de lutte contre les discriminations dans le sport (homophobie, sexisme, racisme).

Elle est la marraine de l'association Paris 2018 pour l'organisation des Xème GayGames (en 2018).

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL