Macron est officiellement président — France

Vanessa Beaulieu
Mai 20, 2017

Le nouveau président de la République sera ce dimanche 14 mai au palais présidentiel à Paris pour être officiellement investi.

Parmi les 300 invités de cette investiture, figuraient les corps constitués (Conseil constitutionnel, bureau de l'Assemblée nationale et du Sénat, Cour de cassation.), des représentants des partenaires sociaux, des prix Nobel ainsi qu'une centaine de proches. Un geste symbolique fort probablement inspiré de François Mitterrand, qui avait fait de même à la fin de son quinquennat en 1995. François Hollande, qui les a déjà pratiquement tous exercés en Corrèze - député (1988-1993, 1997-2012), maire de Tulle (2001 à 2008), président du conseil général (2008 à 2012) - n'entend pas suivre l'exemple de l'ex-président Valéry Giscard d'Estaing, qui après son échec en 1981 avait repris un parcours d'élu. La poignée de main est chaleureuse entre le président de la République sur le départ et son ancien ministre de l'Économie.

"François Hollande a remis les clés de l'Élysée, mais contrairement à son prédécesseur Nicolas Sarkozy, s'est bien gardé d'annoncer son retrait de la scène politique". "Je laisse un pays dans un état bien meilleur que celui que j'ai trouvé", a estimé, rue de Solférino, le désormais ex-chef de l'Etat. Puis Emmanuel Macron a été élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur avant de se voir présenter le Grand collier de Grand maître de la Légion d'honneur. Il est alors devenu officiellement le huitième président de la 5ème République.

"Je veux rendre aux Français leur confiance en eux, depuis trop longtemps affaiblie", a-t-il insisté sur un ton grave, avec "la certitude intime que nous pouvons ensemble écrire une des plus belles pages de notre histoire".

Au-delà de la capitale, meurtrie par des attentats depuis deux ans, Emmanuel Macron a redit son souhait de " rassembler " et " protéger " tout le pays où " colères " et " doutes " s'expriment.

"J'étais un des premiers à monter au créneau là-dessus: pourquoi pas un Premier ministre de droite?"

Emmanuel Macron est ensuite descendu du véhicule blindé pour se diriger tout seul vers l'Arc de Triomphe où il a rejoint le chef d'état-major des armées.

Agression d'un diplomate marocain par un officiel algérien ?
D'où l'emportement du diplomate algérien qui a agressé physiquement son homologue marocain. Le Front Polisario, soutenu par l'Algérie, en réclame l'indépendance.

Acte 2 face au PSG en finale de la Coupe de France
La séance de tirs au but (il n'y a pas de prolongation en Coupe de France féminine) devenait inéluctable, et cruelle pour Paris. Elles ont pourtant souffert et peiné face à des Parisiennes rigoureuses après la belle ouverture du score de Cristiane (7e).

Laura Flessel, la "Guêpe" se pique de politique
Cette nomination vient confirmer la place centrale occupée par les athlètes dans la gouvernance du sport français. Elle est la marraine de l'association Paris 2018 pour l'organisation des Xème GayGames (en 2018).

Emmanuel Macron doit saluer son homologue Angela Merkel à Berlin, lundi.

Après la traditionnelle remontée des Champs-Elysées, retardée de quelques minutes pour éviter la pluie battante, Emmanuel Macron a rendu hommage au Soldat inconnu.

13h27: Descente des Champs-Élysées d'Emmanuel Macron à bord d'une DS7. François Bayrou, chef de file du parti centriste MoDem, allié de poids du chef de l'État français, est également sur les rangs.

Pour achever l'hommage, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a offert un cadeau au président sortant.

Il est un peu plus de 10 heures du matin lorsque Emmanuel Macron arrive dans la cour de l'Élysée. Puis: "Je vais me changer, je pense".

Pour son premier déplacement officiel, le jeune président a rendu visite à des soldats français blessés au combat, à l'hôpital militaire Percy de Clamart, près de Paris, avant une réception à l'Hôtel de Ville de Paris.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL