Les terroristes avaient combattu en Syrie et en Irak — Attentat de Téhéran

Vanessa Beaulieu
Juin 9, 2017

Selon un responsable iraniens, les auteurs des attaques menées mercredi contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, qui ont fait 13 morts, sont des nationaux iraniens qui avaient rallié le groupe État islamique (EI). "La revendication par Daech (Ei) montre" que Washington et Ryad "sont impliqués", selon l'armée d'élite iranienne qui a promis de ne jamais laisser "sans vengeance le sang versé d'innocents".

Dans un communiqué succinct, le président américain Donald Trump a lancé une mise en garde à l'Iran après les attaques meurtrières perpétrées mercredi à Téhéran: " Nous soulignons que les Etats qui appuient le terrorisme risquent de devenir les victimes du mal qu'ils soutiennent.

Mercredi, six assaillants ont attaqué le parlement iranien et le mausolée de l'iman Khomeiny à Téhéran, la capitale iranienne; dix-sept personnes ont été tuées et 52 autres blessées. Les cinq hommes qui ont péri dans cette double attaque ont combattu pour l'Etat islamique dans ses bastions de Rakka en Syrie et de Mossoul en Irak, a précisé le ministère iranien du Renseignement cité par l'agence Irna.

Le ministère iranien des Renseignements a détaillé ce jeudi le parcours des terroristes qui ont frappé la veille à Téhéran, faisant 17 morts.

Ils avaient été contraints de quitter l'Iran après qu'Abou Aisha y eut été tué, avant de revenir pour y commettre les attaques à Téhéran. L'administration américaine a justifié ces sanctions par le soutien supposé de l'Iran à des groupes "terroristes" du Moyen-Orient, ses essais de missiles balistiques et ses atteintes aux droits de l'Homme.

La riposte de Donald Trump — Ingérence russe
Comey a été limogé le 9 mai. "Quand le Président des États-Unis dit " j'espère ", je le considère comme un ordre", a indiqué M. C'est ce que la suite des enquêtes parlementaires, qui n'en sont qu'à leur début, cherchera à établir.

Le Royaume-Uni perd son gouvernail. Et maintenant?
Autres gagnants du scrutin, les centristes du Parti libéral-démocrate obtiendraient cinq sièges supplémentaires (soit un total de 14).

Convertisseur catalytique Spectra
La marque a un nom reconnu et une bonne réputation si vous songez à remplacer le convertisseur. Tout le monde doit jouer son rôle pour assurer que la grande catastrophe est atténuée.

Mais le ministre des Renseignements, Mahmoud Alavi, a précisé qu'il était encore trop tôt "pour juger si l'Arabie saoudite a eu un rôle". Ces 'pétards n'auront aucun effet sur la détermination du peuple iranien', a dit le guide, selon son site officiel. Les musulmans chiites sont considérés comme des apostats par les sunnites.

Depuis l'entrée en fonction du président Trump en janvier, les relations n'ont cessé d'empirer entre Washington et Téhéran, qui ont rompu tout lien diplomatique après la révolution islamique de 1979.

Ces derniers ont été perpétrés le 7 juin par des hommes armés qui ont pénétré dans le parlement avant de tirer sur la foule. Il a accusé l'Arabie saoudite, rival régional de l'Iran, et les Etats-Unis d'avoir "ordonné à leurs marionnettes" de mener ces attentats. Le communiqué du Conseil de sécurité des Nations unies stipule que " le terrorisme sous toutes ses formes représente l'une des plus importantes menaces pour la paix et la sécurité internationales", et que toutes ses actions sont " criminelles et son injustifiées indépendamment des motivations, ainsi que de leurs auteurs et de l'endroit où elles sont commises ".

Ils ont rappelé qu'au moment de l'attentat du 11 septembre 2001 contre le World Trade Centre à New York (3.000 morts), commis par des jihadistes d'Al-Qaïda, ils avaient allumé des bougies à Téhéran en hommage aux victimes.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL