Corée du Nord: l'ex-basketteur américain Dennis Rodman en route pour Pyongyang

Vanessa Beaulieu
Juin 14, 2017

"Dennis Rodman est dans la très rare position de pouvoir revendiquer des amitiés de longue date à la fois avec le leadeur suprême de Corée du Nord, ainsi qu'avec l'actuel président des États-Unis", souligne son sponsor, une société qui collecte des financements pour l'industrie de la marijuana.

L'ancienne vedette du basket américain Dennis Rodman était attendu mardi à Pyongyang pour un nouvel épisode de la très controversée "diplomatie du basket" du sulfureux sportif à la retraite. Otto Warmbier avait été accusé par Pyongyang " d'activités hostiles " et de complot contre l'unité de la Corée du Nord en mars 2016, après avoir avoué avoir volé une affiche de slogan politique dans un hôtel de Pyongyang où il était hébergé dans le cadre d'un voyage organisé.

L'ex-partenaire de Michael Jordan dans l'équipe des Chicago Bulls est persuadé que Donald Trump, qu'il avait soutenu à la présidentielle, "est content du fait que je sois ici en train d'essayer d'accomplir quelque chose dont nous avons tous les deux besoins".

Coiffé d'une casquette de baseball, lunettes de soleil sur le nez, le quinquagénaire aux multiples piercings a été accueilli à l'aéroport de Pyongyang par le vice-ministre des Sports Son Kwang Ho et des journalistes.

Les visites que Rodman a effectuées ces dernières années en Corée du Nord ont laissé courir le bruit qu'il pourrait d'une façon ou d'une autre faciliter un rapprochement diplomatique entre Pyongyang et Washington.

Macron enlèverait de 415 à 455 sièges sur 577 — Projection des Législatives
En revanche, il peut espérer battre le record de sièges pour un seul parti, détenu par l'UMP en 2002 (365 sièges). Selon les projections, la coalition obtiendra de 415 à 455 sièges, au terme du second tour, la semaine prochaine.

Le match France-Angleterre écrase la concurrence devant "Tandem"
Ce téléfilm français inédit a séduit 2,1 millions de téléspectateurs (9,0% du public). Il s'agit de la plus faible audience pour ce programme diffusé depuis 2013.

PSG : Ben Arfa se verrait bien libre
Mais le joueur désire partir libre, en obligeant le PSG à lui payer sa dernière année de contrat, soit 6 millions d'euros. Selon Le Parisien, Hatem Ben Arfa est prêt quitter le PSG mais il ne fera aucun cadeau au club .

Celui qui était surnommé "The Worm" ("Le Ver") quand il excellait sur les parquets s'était en 2014 attiré une avalanche de critiques pour avoir chanté "Bon anniversaire" à son "ami pour la vie", le dirigeant Kim Jong-Un. Un membre de l'administration Trump a néanmoins précisé que Rodman se rendait en Corée du nord à titre privé.

En février 2013, Rodman s'est rendu au Nord et a rencontré le leader nord-coréen Kim Jong-un, connu pour être un grand fan de basketball.

Le but de son voyage au Nord est inconnu, mais la chaîne de télévision a déclaré que le département d'Etat américain affirme que ce n'est pas une visite officielle. Trump avait lancé en 2013 que Rodman ferait "un meilleur boulot que l'ambassadeur en Corée du Nord".

Pour autant, Daniel Pinkston, professeur à la Troy University, a estimé que contrairement à certaines spéculations de médias américains, Dennis Rodman n'effectuait pas à Pyongyang une mission de diplomatie parallèle pour la Maison blanche. "Je ne pense pas que cela en soit une, mais Dennis connaît Trump et il connaît Kim", a-t-il déclaré.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL