La maltraitance des personnes âgées doit être "un problème de société" (gériatre)

Henri Michaux
Juin 16, 2017

Dans le même temps, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) expliquait qu'une personne âgée sur dix serait victime de maltraitance chaque mois.

A ce jour, " 141 millions de personnes âgées sont concernées par ces violences ", note Alana Officer, directrice du programme Vieillissement et parcours de vie de l'OMS. La maltraitance consiste en un acte unique ou répété, ou en l'absence d'intervention appropriée, dans le cadre d'une relation censée être une relation de confiance, qui entraîne des blessures ou une détresse morale pour la personne qui en est victime. Une maltraitance physique mais aussi psychologique. Ils consistent en des comportements qui rabaissent la personne ou nuisent à son bien-être, par exemple employer le tutoiement, mettre quelqu'un dans une situation embarrassante, détruire ses effets personnels ou l'empêcher de voir ses amis et sa famille. "Et l'attention particulière qui va être portée par les écoutants par rapport à cette personne âgée, ce sera avant de raccrocher de s'assurer qu'elle va bien, de s'assurer qu'elle ne regrette pas d'avoir dit certaines choses, de s'assurer qu'elle est en bon état émotionnel, en bon état psychologique", explique Sandra Sapio, responsable écoute et qualité de la Fédération 3977 contre la maltraitance. La négligence est le fait de ne pas répondre aux besoins fondamentaux, tels que l'alimentation, le logement, l'habillement et les soins médicaux.

La maltraitance a plusieurs conséquences sur la santé, dont les traumatismes, la douleur, la dépression, le stress et l'anxiété. Chez la personne âgée, elle accroît le risque de placement en maison de retraite, le recours aux services d'urgence, les hospitalisations et les décès.

Le lieu de maltraitance le plus fréquent est le domicile (à 73% pour les personnes âgées), selon ses chiffres.

Le ministre de la justice dans la tourmente — RDC
D'ailleurs, un de ses leaders avait revendiqué l'attaque de cet avion sur les antennes de RFI. Le ministre d'Etat congolais chargé de la justice est rattrapé par son passé.

"On souhaite que la paix revienne dans nos vallées" — Affaire Grégory
Une belle-soeur du père de Grégory, Ginette Villemin, placée en garde à vue en même temps qu'eux , a été remise en liberté jeudi. D'autant plus que Marcel Jacob s'en était pris verbalement à Jean-Marie Villemin peu avant le drame.

Décès du Professeur Christian Cabrol, pionnier de la greffe cardiaque
Le professeur Christian Cabrol , pionnier de la greffe cardiaque, est décédé vendredi, a annoncé son entourage à l'AFP. Le patient, âgé de 66 ans, ne survécut que pendant 53 heures, mais pour le Pr Cabrol, le chemin était désormais tracé.

" Au-delà de l'amélioration de l'information et de la formation, l'essentiel reste la nécessité d'augmenter le nombre de professionnels aidant les personnes âgées à domicile ou en établissement ", a estimé l'AD-PA. Ce numéro vert, créé en 2008, permet aux personnes âgées d'appeler pour dénoncer des actes de maltraitances, physiques ou psychologiques. "Nous devons faire en sorte que ce grave problème de société soit mieux connu, comprendre comment le prévenir et participer à la mise en place des mesures nécessaires", a-t-il ajouté. D'ailleurs en mai 2016, un plan de prévention des violences physiques des personnes âgées a été publié. La stratégie fournit des orientations pour mener dans les pays une action coordonnée conforme aux objectifs de développement durable.

Pour lutter contre la maltraitance des personnes âgées, des formations sont proposées aux soignants.

Ce jeudi marque la 12e Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL