Admission post-bac: une situation "alarmante"

Henri Michaux
Juin 17, 2017

Tous ces candidats avaient placé ces choix en premier voeu.

Pour les deux autres filières dites "sous tension" (demandes supérieures au nombre de places), à savoir droit et psychologie, "la situation est intermédiaire" et "on arrivera à une amélioration significative". Cette année, pour la première fois, un millier de jeunes qui avaient choisi la Paces en premier voeu sur la région parisienne ont été placés en liste d'attente à la suite d'un tirage au sort.

John Avildsen, le réalisateur de "Rocky", est décédé — États-Unis
En 1976, le monde découvre l'histoire d'un boxeur de seconde zone 'Rocky' incarné par Sylvester Stallone. Là aussi, le succès entraîne des suites, toutes deux réalisées par Avildsen.

Chalon survole la 1re manche contre Strasbourg
En outre, elle ne s'était jamais imposée à l'extérieur en finale de Pro A , en huit rencontres. Mais Strasbourg semble apprécier ces situations compliquées, avec vent de face.

Le couple Jacob, mis en examen, a nié toute implication — Affaire Grégory
Il a précisé que Marcel Jacob et son épouse ont été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort du petit Grégory.

Si la situation des futurs étudiants en Paces (première année commune aux études de médecine) en Ile-de-France a été réglée cette année, il n'en sera pas de même pour Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives), filière la plus touchée par le tirage au sort, reconnaît-elle. Le ministère a indiqué vendredi qu'ils obtiendraient finalement une place à l'issue de la deuxième vague de réponses le 26 juin. Une orientation par défaut qui conduit souvent à l'échec à la fac. Elles étaient 78 l'an dernier à la même époque. Et en fin de procédure APB, à l'automne 2016, 3.500 étudiants étaient restés sans affectation.

Face à cela, le budget 2017 de l'Enseignement supérieur et de la recherche a été augmenté de 850 millions d'euros, à près de 24 milliards d'euros, après plusieurs années de stagnation. Une augmentation d'un milliard d'euros par an de 2017 à 2020 est, en outre, prévue dans un Livre blanc présenté début 2017. Elle a indiqué peu après sa prise de fonction vouloir mettre fin au tirage au sort à la rentrée 2018. En cause le tirage au sort d'admission post Bac (APB) que dénoncait ce lundi midi devanty le lycée un collectif d'enseignants et personnels éducatifs de l'établissement: "Des élèves exemplaires ont reçu un avis négatif à leur premier vœu de licence de STAPS, alors que leur travail, leur mérite et leur implication leur ont valu les félicitations des conseils de classe et un avis très favorable pour les épreuves du Bac". Il statuera dans les prochains mois sur la légalité de la circulaire. Le syndicat a également mis en place un numéro vert non surtaxé, le 0 806 079 069, ainsi que des permanences syndicales "pour pouvoir recueillir les dossiers et aller ensuite, fac par fac, puis au niveau national, déposer les dossiers pour tenter d'inscrire les étudiants", explique-t-elle.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL