DIRECT. Affaire Grégory. Suivez la conférence de presse du procureur

Leopold Bellegarde
Juin 18, 2017

Coup de théâtre, 32 ans après la mort du petit Grégory: sa grand-tante, Jacqueline Jacob, aurait été mise en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort, vendredi à Dijon, dans cette affaire, une des plus énigmatiques de l'histoire criminelle.

Les enquêteurs sont convaincus que le couple a participé activement à l'enlèvement de Grégory qui s'est soldé par sa mort.

"A l'évidence Grégory a été enlevé du domicile de ses parents et retenu un certain temps jusqu'à sa mort", a déclaré le magistrat lors d'une conférence de presse, ajoutant que les personnes qui ont participé à cet enlèvement "sont les auteurs du crime".

Résultat Euromillions: Le tirage du 16 juin
Une belle cagnotte qu'il est possible de remporter ce samedi 17 juin 2017 sous réserve d'avoir deviné les numéros gagnants. 21 millions de joueurs tentent leur chance au loto au moins une fois par an et 5 millions y jouent régulièrement.

Affaire Grégory: Jacqueline et Marcel Jacob inculpés
Me Stéphane Giuranna, l'avocat de Marcel Jacob, s'étonne: "en vingt ans d'exercice professionnel, je n'ai jamais vu ça de ma vie". Le parquet général a par ailleurs requis l'inculpation de son époux, Marcel Jacob , pour " séquestration ", selon son avocat.

Nathalie Kosciusko-Morizet a quitté l'hôpital Cochin
Si Nathalie Kosciusko-Morizet doit sortir de l'hôpital ce vendredi, elle ne sera cependant pas en mesure de reprendre sa campagne. Elle a refusé de revenir sur les circonstances de son agression , estimant que " tout est dans la presse ".

L'oncle maternel de Jean-Marie Villemin (le père de l'enfant assassiné), et sa femme Jacqueline avaient été placés en garde à vue mercredi.

"A ce stade, les investigations montrent que plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime".

Des expertises graphologiques sont au c?ur de l'enquête, à défaut d'analyses ADN probantes, le dossier étant riche en lettres de menaces et autres courriers anonymes. Marcel Jacob et Michel Villemin, frère de Jean-Marie et défunt époux de Ginette, étaient très liés à Bernard Laroche, premier suspect de l'affaire, tué en 1985 par Jean-Marie, son cousin qui le pensait coupable. Le procureur général a avancé le nom de Jacqueline Jacob pour une lettre de menaces, anonyme et manuscrite, envoyée en 1983 au père de Grégory. Là, les expertises n'ont pas permis d'en identifier l'auteur mais le courrier présente des similitudes, dans le style, avec la lettre de 1983, selon le procureur général. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL