Les Françaises commencent l'Euro par une victoire à l'arraché — Basket

Henri Michaux
Juin 17, 2017

Céline Dumerc et ses coéquipières s'en sont finalement sorties (70-68), mais que ce fut dur pour les Bleues, qui se seraient mises dans une très mauvaise posture en cas de défaite, mais peuvent finalement entrevoir les huitièmes avec plus de sérénité grâce à ce premier succès.

Installées sur le podium depuis le titre de 2009, les basketteuses françaises visent un cinquième podium d'affilée à l'Euro à Prague, où leur capitaine Céline Dumerc jouera sa dernière compétition internationale.

On a même cru, au cours du quatrième quart-temps, que c'est bien elles qui allaient s'imposer (55-50, 62-57).

C'est la première fois que la Slovénie participe au Championnat d'Europe de Basket féminin. Et pourtant, ce sont les Bleues qui ont été crispées.

Alors, autant le premier quart-temps a été dominé par les Bleues (18-9), autant dès le deuxième round, la machine française s'est grippée et les Slovènes, en confiance, ont refait leur retard.

La grand-tante inculpée pour enlèvement et séquestration suivie de mort
L'avocat de Marcel Jacob a jugé, à la sortie de la conférence de presse, " criminel de jeter en pâture le nom d'un couple ". Son grand-oncle et sa grand-tante sont accusés de l'avoir séquestré avant sa mort.

La fin des frais d'itinérance en Europe c'est maintenant
Pour le forfait à 2 euros , le hors forfait est de 0,05 euro/min et 0,05/Mo en France métropolitaine, depuis Europe et DOM . Une manière de répondre à Orange/Sosh qui se vante d'aller "au-delà de la réglementation européenne ".

"Plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime" — Affaire Grégory
Une belle-soeur du père de Grégory, Ginette Villemin, placée en garde à vue en même temps qu'eux, a été remise en liberté jeudi. Mais il nuance presque aussitôt son propos en précisant que l'affaire Grégory " n'est pas résolue ".

Très maladroites, de près comme de loin (3 sur 19 à 3 points), incapables de profiter de leurs qualités à la course, les joueuses de Valérie Garnier se sont enferrées sur la défense très agressive, souvent tout terrain, des Serbes.

Heureusement, elles se sont ressaisies dans les derniers instants pour marquer les lancers francs décisifs, notamment Endy Miyem (12 points) et Diandra Tchatchouang (10 points).

C'était clairement le match qu'il ne fallait pas perdre. On a été dans le dur, on a manqué de physique, d'intensité. "Il faut se libérer", a ajouté Dumerc, auteur de 6 passes mais de seulement 4 points.

Prochain match demain à 20h30 face à la Serbie (les Bleues sont dans le groupe C avec la Grèce, la Slovénie et la Serbie). Quoique Shante Evans ramenait son équipe à 68-69 et Teja Oblak avait même, à trois points, une balle de match au buzzer qui heurta le cercle.

Après l'Euro, Dumerc retournera dans son équipe de Basket Landes. "Psychologiquement, elles ont un petit avantage sur nous, estime "Caps", qui fait référence aux deux dernières confrontations, en finale de l'Euro 2015 et en petite finale des JO 2016, perdues par les Tricolores".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL