Elizabeth II appelle à l'unité après l'incendie de la tour londonienne

Leopold Bellegarde
Juin 18, 2017

Au moment de cette annonce, la Première ministre britannique, Theresa May, recevait à Downing Street un groupes de résidents, de victimes, de volontaires et de responsables de la communauté locale de Grenfell.

'Il est difficile d'échapper à une humeur nationale très sombre', a dit la monarque âgée de 91 ans dans un message délivré à l'occasion de son anniversaire officiel.

'Mis à l'épreuve, le Royaume-Uni s'est montré résolu face à l'adversité', a-t-elle dit.

L'incendie a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi un immeuble de logements sociaux de l'ouest de la capitale britannique.

L'image d'Elizabeth II discutant avec gravité avec des membres de la communauté locale offre un contraste saisissant avec la réaction de Theresa May qui, après s'être rendue sur place jeudi sans rencontrer la population, y est retournée le lendemain sous les huées. Le revêtement installé l'an dernier sur la façade aurait en outre favorisé la propagation de l'incendie.

Selon le service de santé public NHS, 19 personnes étaient toujours hospitalisées samedi, dont 10 dans un état critique. Elle a promis l'instauration d'un fonds d'aide aux victimes, d'un montant de cinq millions de livres (6,22 millions de francs) destiné à l'achat de biens de première nécessité, ajoutant que les familles désormais sans domicile seraient relogées dans un délai de trois semaines.

DIRECT. Affaire Grégory. Suivez la conférence de presse du procureur
Le procureur général a avancé le nom de Jacqueline Jacob pour une lettre de menaces, anonyme et manuscrite, envoyée en 1983 au père de Grégory.

Affaire Grégory: la grand-tante inculpée pour enlèvement et séquestration (proche dossier)
Finalement entendue deux ans plus tard, elle sétait montrée particulièrement réticente à répondre aux questions. Le procureur général est catégorique. " Il fallait faire l'enquête avant d'arrêter " Marcel Jacob.

Deux proches inculpés dans l'affaire Gregory
De nouvelles expertises graphologiques ont permis d'attirer l'attention des gendarmes sur l'une de ces lettres de menace. L'entente est en revanche fusionnelle avec le cousin de Michel, Bernard Laroche, considéré comme un frère de lait.

Interrogée dans la soirée sur la BBC, la Première ministre a répété qu'elle était "profondément affectée " par les récits "terrifiants " des survivants et a répété sa détermination à les aider.

Insuffisant pour une partie de la presse britannique.

Reste que pour le Guardian, " un leader qui a peur de rencontrer ses concitoyens est fini ". Evoquant dans un éditorial implacable la tour et sa sinistre façade calcinée, le quotidien estime que cette " tombe dans le ciel sera à jamais le monument de Theresa May ". Il s'agit de Mohammad Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans qui étudiait l'ingénierie civile, et d'une photographe britannique de 24 ans, Khadija Saye.

Au moins six Marocains figurent parmi les victimes de l'incendie et ont pu être formellement identifiés, a indiqué samedi le ministère marocain des affaires étrangères.

" Cela n'aurait pas dû arriver ", a déploré Inderjit Bhopal, un pasteur méthodiste. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL