L'huile de coco aussi mauvaise que l'huile de palme — Santé

Henri Michaux
Juin 18, 2017

L'Association américaine du cœur (AHA) a dévoilé une étude dans laquelle elle révèle que l'huile de coco est loin d'être bonne pour la santé. Riche en graisses saturées, elle est, selon l'analyse transversale de sept études, aussi mauvaise à la santé que le beurre, l'huile de palme ou le lard. En effet, l'huile se compose de 82% de gras, contre 63% pour le beurre ou encore 50% pour le gras de bœuf.

L'huile de noix de coco " a augmenté les niveaux de cholestérol LDL (le mauvais) dans les sept essais cliniques, et de manière significative dans six.

Si vous aviez remplacé votre huile de cuisson par l'huile de noix de coco dans vos habitudes alimentaires, arrêtez tout. Selon l'association, il n'y aurait donc "aucun effet positif mesuré", c'est pourquoi, "la consommation d'huile de noix de coco est déconseillée".

Or ces huiles augmentent le mauvais cholestérol, et favorisent les risques de problèmes cardio-vasculaires. Même le fromage ne trouve pas grâce à ses yeux: " Pendant des années, certains ont spéculé que le fromage était une catégorie à part car il est issu de la fermentation.

Un nouveau directeur général intronisé mercredi — RC Lens
On en sait un peu plus sur la conférence de presse que donneront les principaux dirigeants du RC Lens mercredi à partir de 14h30. Le président Gervais Martel , et l'ensemble des membres du board, seront présents.

Etats-Unis: début de l'audition de l'ex-directeur du FBI James Comey
Réponse de M.Comey: "Quand le président vous dit " j'espère que", on comprend généralement qu'il vous demande quelque chose ". Un mois après avoir été sèchement débarqué par Donald Trump , l'ancien directeur du FBI a pris une revanche cinglante, hier.

Le bilan s'élève à au moins 30 morts — Incendie à Londres
Le policier a ajouté que le nombre de victimes présumées mortes était encore susceptible de changer. Dans un éditorial cinglant, le quotidien The Guardian comparait ce faux pas à celui de George W.

La raison? Son fort taux de graisses saturées.

Les conclusions du rapport ne déclarent pas la guerre aux graisses, dont nous avons besoin dans un régime équilibré. En revanche, elle conseille de privilégier les huiles végétales riches en graisses monoinsaturées (olive, amande, avocat) et polyinsaturées (tournesol, pépins de raisin, noix).

Il est à rappeler que l'huile de noix de coco est notamment préférée à l'huile de palme de par l'impact négatif de cette dernière huile sur l'environnement. Il paraît qu'elle fait des merveilles pour les cheveux secs...

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL