Carla Bruni défend Melania Trump après la polémique

Marcel Micheaux
Juin 19, 2017

Comme elle l'a toujours fait, Carla Bruni a refusé de s'étendre sur la fausse rumeur que Donald Trump avait colportée en 1991, affirmant l'existence d'une relation entre le magnat de l'immobilier et la mannequin.

Évoquant le sujet dans un entretien au Daily Beast, Carla a sans hésitation pris la défense de la Première dame américaine, ne voyant rien de compromettant dans les photos nues d'une mannequin. Dans l'édition de juillet 2016, la Première dame des États-Unis avait fait la Une du journal américain dénudée. "Alors. Nous respectons la démocratie", indique-t-elle au Daily Beast.

La chanteuse s'exprime en revanche plus longuement sur Melania Trump. Mais, assure-t-elle, il existe une différence profonde entre son cas et celui de l'épouse de Donald Trump. Une situation délicate sur laquelle l'épouse de Nicolas Sarkozy est revenue dans une interview accordée au DailyBeast samedi 17 juin. "C'était très différent parce que j'avais acquis un peu de notoriété grâce au mannequinat et à mon premier album".

"Je suis originaire de France et d'Italie, donc pour moi, poser pour des nus artistiques n'était pas un problème". Je n'ai pas honte du tout.

Le procès de l'agresseur présumé de NKM renvoyé au 11 juillet
Selon les enquêteurs, "il a reconnu avoir insulté NKM, avoir arraché les tracts et les avoir jetés en sa direction". Son client accuse en revanche NKM de l'avoir "provoqué" en lui "chuchotant 'dégage connard' (sic)".

Marine Le Pen espère toujours constituer un groupe — Résultats législatives
L'ancienne ministre de la Santé Marisol Touraine a reconnu sa défaite aux législatives dans sa circonscription d'Indre-et-Loire. Les nouveaux parlementaires, dont très certainement un nombre record de femmes, commenceront à arriver mardi au Palais-Bourbon.

Le trio Bamber-Bernhard-Hartley remporte les 24 Heures du Mans
En GTE Am, trio Ferrari avec la victoire de la n°84 (JMW Motorsport) devant la n°55 (Spirit of Race) et la n°62 (Scuderia Corsa). C'était sans compter sur la remontée de la Porsche n°2, qui a pris la première place une heure avant de remporter l'épreuve.

Toutefois, Carla Bruni se garde bien de condamner les clichés pour lesquels la presse américaine a étrillé Melania Trump. Pour moi, être immorale, c'est être méchant, tromper et mentir sur les gens.

"Les photos datent de mes 20 ans, avant que j'aie des enfants, donc j'ai pensé 'Cool, j'ai l'air bien'". "Par ailleurs, je n'ai pas ce corps excessivement sexy, rajoute la chanteuse en promo". J'ai toujours été très fine avec un look d'adolescente, mes photos n'ont jamais été comme celles de Playboy.

"D'abord, c'est quoi ce scandale?!", s'est-elle interrogée. " Pour moi, la moralité c'est être une bonne personne, donc je ne vois aucune immoralité dans la nudité". Je vois l'immoralité dans la méchanceté, la triche et le mensonge. "Pas de poser nue quand on est une jolie jeune fille", a-t-elle soutenu. "Je les vois plus comme des clichés artistiques faits par de talentueux photographes".

Carla Bruni s'apprête à tourner aux Etats-Unis, en Europe et en Amérique du Sud pour la sortie de "French Touch".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL