Démission du gouvernement français "dans la journée" avant un "remaniement technique"

Vanessa Beaulieu
Juin 19, 2017

Cette démission de "courtoisie" est plus une formalité qu'un réel remaniement, a fortiori après que La République en marche a obtenu la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Les Français, qui ont donné une majorité absolue au parti d'Emmanuel Macron à l'Assemblée nationale, n'ont pas voulu donner de chèque en blanc au chef de l'Etat et au Premier ministre, a estimé dimanche le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner face au fort taux d'abstention. Le porte-parole du gouvernement a évoqué un remaniement "technique", qui ne sera probablement "pas d'ampleur".

Quand à la nouvelle équipe ministérielle, elle serait selon lui constituée "sous l'autorité d'Edouard Philippe", "dans les jours qui viennent". Edouard Philippe "sera amené dans les heures qui viennent à amener sa démission, comme d'usage", "dans la journée je pense", a ainsi déclaré Christophe Castaner ce matin sur RTL.

Le résultat des élections a dû rassurer l'exécutif: les six ministres qui briguaient un mandat de député dans une circonscription dimanche 11 juin ont tous été élus ou réélus, condition sine qua non pour conserver leur poste au gouvernement. Annick Girardin, Christophe Castaner, Richard Ferrand, Bruno Le Maire, Mounir Mahjoubi et Marielle de Sarnez devraient donc rester au gouvernement.

La lettre ouverte de Pamela Anderson au couple Macron
En février dernier, l'ex-star et le cyber-activiste ont tous deux laissé entendre qu'ils entretenaient une amitié amoureuse . Nous nous assiérons autour d'un bon repas et verrons ce qu'il est possible de faire pour Julian".

Majorité En marche aux législatives : ils n'y croyaient pas!
Avec un score de 13,2% très éloigné de celui de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle (21,3%). Quant au FN, il obtiendrait seulement un à dix sièges, contre deux lors de la précédente législature.

Élections législatives : un PS à terre mais pas mort
Battu dès le premier tour des législatives à Paris, il a souligné que face à "la déroute du PS (.) il faut repenser la gauche". Selon lui, "la gauche doit tout changer, la forme comme le fond, ses idées comme son organisation".

Comme de nombreux ministres, Édouard Philippe devrait être reconduit dans ses fonctions.

Le premier gouvernement formé par Emmanuel Macron pose à l'Élysée le 18 mai 2017. Trois ministres et trois secrétaires d'Etat concouraient en effet pour ce scrutin et s'étaient engagés à démissionner en cas de défaite (ce qui n'était pas obligatoire). La suppression du secrétariat chargé de l'Aide aux victimes, intégré au ministère de la Justice, fait par ailleurs débat au sein des associations de victimes du terrorisme. Depuis plusieurs semaines, des membres de LR qui s'autoproclament "constructifs" se disent prêts à voter la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe.

D'ores et déjà, Edouard Philippe a demandé aux ministres une feuille de route concernant les actions qu'ils entendent mener.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL