En tête, la Porsche n°1 abandonne

Thibaut Duval
Juin 19, 2017

Un an après le fiasco de Toyota, qui avait perdu la célèbre course d'endurance à un tour de l'arrivée, laissant la victoire à Porsche, la magie entourant le circuit de la Sarthe a de nouveau opéré. "Neel Jani ne remportera ainsi pas les 24h du Mans pour la deuxième fois de suite". Son 19e succès dans l'histoire de la mythique épreuve sarthoise. En moins d'une demi-heure, la n°9 rejoignaient peu après minuit la n°7 sur la liste des abandons. Le podium sacre ainsi la firme anglaise pour sa bravoure et sa ténacité (première victoire Aston Martin depuis la création du GTEPro en 2011), l'américaine terminant seconde juste devant sa compatriote la Ford GT n°67.

Pendant que les déboires s'accumulaient chez son adversaire japonais, la situation n'était guère plus réjouissante du côté de Porsche.

La Xbox One X vendue à perte ?
Phil Spencer n'a donné aucune indication de temps quant à la disponibilité de cette fonctionnalité, il faudra donc patienter. Mais pour le responsable, le comparaison ne tient pas et dans une interview à Eurogamer , il a tenu à le faire savoir.

Le taux de participation atteigne 35,33% à 17h — Législatives en France
Seuls quatre députés ont été élus dès le premier tour: deux sous l'étiquette REM, un centriste de droite et un divers gauche. Dans le Nord, la participation s'élevait à 15,85% (contre 16,55 % dimanche dernier et 18,04% au second tour de 2012).

Au moins 61 morts dans un gigantesque feu de forêt — Portugal
Plus de 160 incendies de forêt faisaient encore rage à travers le pays dimanche après-midi, combattus par plus de 2000 pompiers. Plus loin, le cadavre d'un homme recouvert d'un drap blanc gisait, entouré de gendarmes portant des masques.

C'est ainsi que les LMP2 ont pris le pouvoir de la course via la Oreca-Gibson n°38 du Team chinois de Jackie Chan et David Cheng, l'Oreca-Gibson n°13 de l'écurie Vaillante Rebellion et une Alpine malheureuse qui échouera finalement au pied du podium des LMP2. L'écurie allemande avait pourtant déploré l'abandon de sa Porsche 919 n°1 en fin de matinée, alors que le trio qui la compose menait les débats depuis une petite dizaine d'heures.

La Porsche N°2 (Bernhard/Bamber/Hartley), qui a eu des soucis de transmission samedi, est remontée au troisième rang du classement général. Mais Porsche ne l'entendait pas de cette oreille et la n°2, dernière rescapée avec Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley aux commandes, a rattrapé les deux tours de retard qu'elle accusait à midi.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL