Guirado: le message de Laporte "reste en interne"

Thibaut Duval
Juin 19, 2017

"Ça se passe sur le terrain à 17h". Ce moment désagréable qui sonne comme une prise de conscience tardive du retard accumulé par le rugby français."On est en train de toucher du doigt ce qu'il nous reste à travailler dans les prochains mois pour pouvoir rivaliser de manière plus régulière avec ce genre de nations", admettait le sélectionneur samedi soir. A l'image du capitaine Guilhem Guirado, à chaud: "Ce qui s'est dit reste en interne, mais il n'y a pas eu de révolution..." Ils (les dirigeants de la fédération, ndlr) sont au-dessus de nous, ils sont en droit de parler, et c'est tout à leur honneur. "S'ils veulent dire ce qu'ils ont dit, qu'ils le fassent, il n'y a pas de souci, mais personnellement je garderai ça secret pour protéger le groupe!" Rien n'a filtré donc de son discours d'avant-match, mais France Télévisions a diffusé en revanche le discours que l'homme fort de la Fédération a tenu aux Tricolores dimanche, suite au deuxième revers.

Le pilier gauche Jefferson Poirot a aussi estimé que le message de Laporte était "dans la continuité du discours des coaches". Qu'avec l'équipe de France, il fallait être à 200%. "J'écoute le patron du navire, Guy Novès, mais aussi le grand patron, le président de la FFR", lance Gäel Fickou.

Pari perdu pour Theresa May — Législatives britanniques
Les Libéraux-Démocrates, seul parti résolument europhile, gagne quatre sièges, soit maintenant 12 mandats. Corbyn, tenant de l'aile gauche et qui a mené une campagne jugée réussie, ont contrarié ces plans.

NKM agressée à Paris : un homme interpellé
NKM " restera en observation " à l'hôpital , a annoncé sa directrice de campagne, Olivia Laurentjoye , devant l'hôpital Cochin. Après cette altercation en présence de journalistes, l'individu avait pris la fuite par la bouche de métro la plus proche.

Second tour des législatives : ouverture des bureaux de vote
Un remplaçant a été trouvé au pied levé, mais trois électeurs en colère n'ont pas pu voter, raconte Franceinfo . Une telle pénurie d'assesseurs était déjà crainte lors du second tour de l'élection présidentielle .

Cette semaine a été dure pour le XV de France. "A nous maintenant, les joueurs, d'avoir de la gueule!"

Bernard Laporte doit voir rouge ce samedi.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL