Heures du Mans. La joie de Porsche en images

Marie-Ange Beliveau
Juin 19, 2017

Si Toyota a dû s'avouer vaincu au coeur de la nuit, lorsque la n°7 (Sarrazin-Conway-Kobayashi) et la n°9 (Lapierre-Lopez-Kunimoto) ont toutes les deux abandonné en une demi-heure à cause d'un problème conjugué embrayage-boîte de vitesses pour l'une et d'un accrochage pour l'autre, le succès de Porsche tient aussi du miracle. La n°1 de Jani/Loterrer/Tandy impose son rythme dès la 9e heure de course.

Au terme d'une course à rebondissements, la Porsche de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley a remporté dimanche la 85e édition des 24 Heures du Mans.

La dernière Toyota rescapée, la N.8, se trouvait alors à 22 tours de la Porsche N.1, en 12e position, mais tourne à un rythme plus rapide que le reste des voitures encore en piste. Aston Martin, Corvette, Ferrari, Ford et Porsche, ont livré une course à couteaux tirés.

L'exécutif britannique, affaibli, plonge dans des négociations historiques — Brexit
Mais il a aussi souligné que la mise en oeuvre du Brexit signifiait sortir du "marché unique" et de "l'union douanière". Le but de ce premier rendez-vous sera "d'identifier les priorités et le programme" des rencontres, a-t-il ajouté.

Législatives britanniques : pari perdu pour Theresa May
Le parti de Theresa May a perdu au moins 12 sièges aux législatives du 8 juin, l'inverse de ce à quoi il s'attendait. Une défaite cinglante pour Theresa May qui espérait élargir sa majorité en convoquant des élections anticipées.

L'ex-patron du FBI charge Donald Trump et son administration — États-Unis
Vendredi, il a estimé sur Twitter que l'ancien patron du FBI avait apporté une " confirmation totale et complète " de ses propos. Quand il a dit que j'avais été limogé pour mes choix durant la campagne, je n'ai pas compris non plus. " Le FBI est honnête .

En LMP2, les Vaillante Rebellion n°13 et N°31 s'adjugent rapidement le contrôle de la catégorie et s'échangent la première place au gré des arrêts au stand. Mais c'était sans compter sur la régularité et la fiabilité de l'Oreca 07 - Gibson n°38 de l'équipage Tung/Laurent/Jarvis. Après un final épique face à la Chevrolet Corvette C7R #63 de Magnussen/Garcia/Taylor, c'est l'Aston Martin #97 de Turner/Adam/Serra qui s'impose dans la catégorie.

C'est la 19e victoire de Porsche au Mans, et la 3e d'affilée, alors que Toyota court toujours après son premier succès dans la Sarthe, après 19 participations infructueuses.

Une fois encore, l'épreuve des 24 Heures du Mans s'est montrée à la hauteur du mythe.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL