Législatives: démission du gouvernement "dans la journée"

Aubin Brasseur
Juin 19, 2017

Le Premier ministre Édouard Philippe a remis sa démission à Emmanuel Macron.

Malgré un taux d'abstention record, la République en Marche a obtenu sa majorité.

Suite aux résultats des élections législatives, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a annoncé qu'il y aurait un remaniement à la marge, essentiellement d'ordre "technique".

De nouveaux ministres ou secrétaires d'Etat devraient être nommés par le président de la République sur proposition de son premier ministre. Il a ainsi expliqué sur RTL que "dans les jours qui viennent, un nouveau gouvernement sera constitué sous l'autorité, je pense, d'Edouard Philippe", évoquant "un remaniement dont je pense qu'il ne sera pas d'ampleur, un remaniement technique". D'autant plus qu'en mai dernier, Emmanuel Macron a prié ses ministres de se contenter de dix collaborateurs au sein de leur cabinet, huit pour les ministres délégués.

Orange va réduire sa participation dans l'opérateur britannique BT
En cas d'exercice intégral des droits de conversion sous-jacents aux obligations, Orange conserverait une participation de 1,33%. Orange conserverait initialement une participation de 2,66% dans BT.

Démission du gouvernement français "dans la journée" avant un "remaniement technique"
D'ores et déjà, Edouard Philippe a demandé aux ministres une feuille de route concernant les actions qu'ils entendent mener. Le porte-parole du gouvernement a évoqué un remaniement "technique" , qui ne sera probablement "pas d'ampleur".

Marine Le Pen espère toujours constituer un groupe — Résultats législatives
L'ancienne ministre de la Santé Marisol Touraine a reconnu sa défaite aux législatives dans sa circonscription d'Indre-et-Loire. Les nouveaux parlementaires, dont très certainement un nombre record de femmes, commenceront à arriver mardi au Palais-Bourbon.

Certains portefeuilles encore non attribués, comme la formation professionnelle, pourraient faire l'objet d'un secrétariat d'Etat, comme c'était le cas auparavant.

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est réjoui dimanche que les Français aient "préféré l'espoir à la colère" en accordant une large majorité à la République en marche, soulignant que la nouvelle majorité serait "ouverte" à "toutes les bonnes volontés". Ils ont tous gagné, parfois largement comme Bruno Le Maire (Economie), parfois d'extrême justesse comme Annick Girardin (Outre-mer).

La nouvelle équipe ministérielle se réunira le 30 juin dans l'Est, à l'occasion d'un séminaire "délocalisé" où Edouard Philippe devrait y rappeler les "axes de travail du gouvernement", précise le JDD.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL