Législatives : voici la nouvelle Assemblée nationale

Vanessa Beaulieu
Juin 19, 2017

"Avec cette large victoire au second tour des élections législatives, Emmanuel Macron parfait un triomphe que personne, et probablement même pas lui, ne pouvait imaginer à ce point ". Crédité de 360 sièges selon une première estimation Kantar Sofrès, La République En marche (LREM) et le Modem n'ont pourtant pas bénéficié de la vague qui était attendue à l'issue du premier tour.

Derrière, la droite (Les Républicains et l'UDI) limite la casse et remporterait 125 sièges, le Parti socialiste et ses alliés conserveraient seulement 49 sièges (34 pour le seul PS). À ce rythme, l'abstention pourrait dépasser le niveau atteint au premier tour (51,29%), un record pour des législatives sous la Ve République.

La France insoumise (gauche radicale) de Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste ne peuvent guère espérer obtenir qu'un nombre de députés suffisant (15) pour constituer un groupe parlementaire. Sa présidente Marine Le Pen découvrira le Palais-Bourbon, de même que son compagnon Louis Aliot. Mais une semaine après le premier tour, l'élection est déjà riche en enseignements. De même qu'au Front national où le vice-président du parti, Florian Philippot, a été battu dans sa circonscription en Moselle par le candidat LRM. "Nous avons recensé 74 candidats présents au second tour", a compté hier Manuel Bompard.

Au second tour, est élu celui qui remporte le plus de voix quelle que soit la participation.

Au premier tour, le mouvement créé par Emmanuel Macron il y a tout juste un an avait rassemblé 32,3% des suffrages exprimés, balayant les partis traditionnels de droite et de gauche qui structurent la vie politique française depuis des décennies.

Grâce à ce résultat, Emmanuel Macron a désormais toutes les cartes en main pour mettre en oeuvre sa politique. Le prochain rendez-vous électoral aura lieu le 24 septembre, avec le renouvellement de la moitié du Sénat, actuellement à droite.

Londres: les images de l'intérieur de la tour Grenfell après l'incendie
Cundy. "Le sinistre était " un accident évitable qui n'aurait pas dû se produire ", a-t-il dit, sur la BBC ". Lundi, le Royaume-Uni observa une minute de silence en mémoire des victimes.

Législatives 2017 : François de Rugy brigue la présidence de l'Assemblée
C'est sa troisième victoire aux législatives après 2007 et 2012 . Je suis une espèce rare en étant député sortant à En marche.

L'Arabie saoudite publie une liste de "terroristes" soutenus par le Qatar
La Turquie entretient des rapports privilégiés avec le Qatar , notamment sur les plans économique et militaire, mais a aussi de bonnes relations avec les autres monarchies du Golfe, notamment l'Arabie saoudite.

Le chef de l'Etat inaugurera lundi matin le Salon de l'Aéronautique du Bourget puis participera à son premier Conseil européen jeudi et vendredi à Bruxelles.

Au lendemain de ces législatives, Édouard Philippe devrait, comme le veut la tradition, remettre la démission de gouvernement pour être aussitôt chargé d'en former un nouveau avec a priori peu de changements.

Les six ministres candidats ont en effet été élus (Christophe Castaner, Richard Ferrand malgré les affaires judiciaires, Bruno Le Maire, Annick Girardin, Mounir Mahjoubi et Marielle de Sarnez). Le PS et ses alliés auraient entre 29 et 34 députés, la France Insoumise et le PCF entre 12 et 17, le Front national entre 4 et 6. Les Français se sont-ils désintéressés de la politique?

Ces élections législatives marquent par ailleurs un profond renouvellement, le mouvement REM ayant fait appel à de nombreux nouveaux visages tandis que seuls 222 députés sortants étaient qualifiés pour le second tour. Sauf remaniement, leurs suppléants vont dont entrer au Palais-Bourbon.

Les groupes éliront leur président et le successeur au perchoir de Claude Bartolone sera élu le 27 juin. A cette occasion doivent être attribués les postes-clés de la nouvelle chambre.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL