Le procès de l'agresseur présumé de NKM renvoyé au 11 juillet

Vanessa Beaulieu
Juin 19, 2017

Selon l'Express, l'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morizet va être jugé en comparution immédiate dès cet après-midi.il sera jugé pour "violences ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jours sur personnes chargée d'une mission de service publique" et "outrage". Le suspect a demandé un délai pour préparer sa défense. Il avait "reconnu avoir insulté" la candidate LR, vaincue dimanche aux législatives à Paris, mais il a contesté toute violence physique à son encontre.

"Le sentiment d'avoir été victime d'une manipulation politique". Lors de l'audience, le président du tribunal correctionnel a évoqué le peu de coopération de Vincent Debraize avec l'enquêteur social qui l'a interrogé dans la matinée, le suspect reprochant des "questions pathétiques".

Il pourrait même porter plainte.

Digne souhaite poursuivre l'aventure au Barça
Recruté par le FC Barcelone l'été dernier, Lucas Digne (23 ans) a peu joué au cours de la saison 2016/2017. La nomination de l'entraîneur Ernesto Valverde permettra peut-être au Tricolore de rebattre les cartes.

Brooke Henderson remporte la Classique Meijer
La deuxième joueuse mondiale, Lydia Ko , a joué 68 et elle a pris la 10e place, à égalité avec deux autres golfeuses, à moins-12. Une journée qu'elle a dédiée à son paternel, qui lui avait demandé de gagner pour lui, en cette journée de la fête des Pères.

Au moins 25 morts dans un violent feu de forêt au Portugal
Cinq pompiers ont été hospitalisés, a fait savoir le président de la Ligue des pompiers, au journal portugais Correio da Manha. Le Portugal subit actuellement une forte canicule , avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions.

Nathalie Kosciusko-Morizet, 44 ans, en ballottage défavorable face au candidat de la République en marche Gilles Le Gendre, distribuait des tracts jeudi sur le marché de la place Maubert, dans le Ve arrondissement, lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant de "bobo de merde". Son client accuse en revanche NKM de l'avoir "provoqué" en lui "chuchotant 'dégage connard' (sic)".

Selon les enquêteurs, "il a reconnu avoir insulté NKM, avoir arraché les tracts et les avoir jetés en sa direction".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL