L'exécutif britannique, affaibli, plonge dans des négociations historiques — Brexit

Aubin Brasseur
Juin 19, 2017

Le négociateur européen Michel Barnier a lancé lundi les négociations pour le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, en présence du ministre britannique David Davis venu à Bruxelles.

La Première ministre britannique a beau se retrouver très affaiblie politiquement, les négociations sur le Brexit commenceront bien le 19 juin, un an presque jour pour jour après le référendum en faveur d'une sortie de l'Union européenne. Au point que le camp conservateur s'interroge sur sa capacité à mener les discussions avec l'UE tandis que les éditorialistes ne se demandent plus si elle va partir. mais quand elle partira.

Les préparatifs des premières négociations formelles avec les Européens, qui doivent s'ouvrir lundi prochain à Bruxelles, se heurtent à la situation de crise politique en Grande-Bretagne consécutive aux élections législatives anticipées du 8 juin dernier, qui ont privé le Parti conservateur de May de sa majorité à la Chambre des communes. Le but de ce premier rendez-vous sera "d'identifier les priorités et le programme" des rencontres, a-t-il ajouté.

Theresa May est susceptible de voir son autorité être remise en cause par les élus eurosceptiques du parti conservateur si elle modère ses projets en matière de Brexit, rapporte le Sunday Telegraph, citant des sources proches du parti. Elle le fera le lendemain, mais trop tard: elle est accusée de n'avoir pas pris la mesure de ce drame qui a fait des dizaines de morts.

Autant d'éléments qui ont conduit des responsables conservateurs et de l'opposition travailliste à appeler Mme May à renoncer au Brexit "dur" qu'elle prône, à savoir une sortie du marché unique afin de reprendre le contrôle des frontières britanniques et limiter l'immigration européenne.

Heures du Mans: la Porsche N.1 leader arrêtée, en passe d'abandonner
La no 7 (Kobayashi-Conway-Sarrazin) et la no 9 (Lapierre-Lopez-Kunimoto) ont abandonné à un quart d'heure d'intervalle vers 01h00. Mais l'avance de deux tours sur la Porsche n°2, en retrait jusque-là, n'a pas suffi pour créer un véritable exploit.

Majorité très nette pour Macron, mais moins écrasante qu'attendu — Législatives
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s'est également réjoui publiquement de ces résultats. Le Parti socialiste et ses alliés radicaux de gauche (et divers gauche) totaliseraient 49 sièges (34 pour le PS).

Législatives 2017 : François de Rugy brigue la présidence de l'Assemblée
C'est sa troisième victoire aux législatives après 2007 et 2012 . Je suis une espèce rare en étant député sortant à En marche.

Le Royaume-Uni abordera donc les négociations les plus importantes de son histoire récente dirigé par un exécutif très fragilisé, ne disposant même pas de la garantie absolue qu'il passera le vote de confiance à la reprise des travaux parlementaires mercredi.

Mais il a aussi souligné que la mise en oeuvre du Brexit signifiait sortir du "marché unique" et de "l'union douanière".

Mais pour le moment, "rien n'a changé", a affirmé M. Davis.

Côté UE, M. Barnier a déjà en tête un calendrier précis pour le déroulement des négociations, dévoilé fin mai dans un document interne de la Commission. Sur ce dossier, Londres attend la réciprocité pour les sujets britanniques installés sur le territoire européen avant le 29 mars, date à laquelle Theresa May a officiellement déclenché la procédure de sortie de l'UE. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

"Ceci peut être géré avec profit et honneur".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL