Porsche remporte la 85e édition des 24 Heures du Mans

Thibaut Duval
Juin 19, 2017

Mais le lendemain, à 15 h, c'est bien cette 919 Hybrid, emmenée par les Néo-Zélandais Earl Bamber et Brendon Hartley associés à l'Allemand Timo Bernhard, qui a franchi la ligne d'arrivée en première place. Alors que Toyota semble toujours maudit sur le circuit sarthois, Porsche a failli passer à côté du Graal. Quant à la troisième marche du podium, après une longue lutte avec l'Alpine numéro 35, qui finira cinquième suite à un souci de freins, elle revient à une autre LMP2, la Vaillante-Rebellion numéro 13 de Nelson Piquet Jr, Mathias Beche et David Heinemeier.

Toyota pouvait difficilement imaginer une édition 2017 pire que la précédente.

Et la Toyota rescapée, la N.9, qui pointe à 27 tours de la tête en 14e position, est la plus rapide en piste depuis 08H00.

C'est une 19 victoire de Porsche au Mans, et la 3 d'affilée.

Guirado: le message de Laporte "reste en interne"
Le pilier gauche Jefferson Poirot a aussi estimé que le message de Laporte était " dans la continuité du discours des coaches ". "Ça se passe sur le terrain à 17h".

Le Grand Prix de Diane attire les people
Il a ainsi fallu attendre dix minutes pour la confirmation de l'arrivée en raison de la chute de la pouliche de Christophe Soumillon .

Verratti-Barça : le plan machiavélique
Parce que si Verratti devait la manquer, ce que Mundo Deportivo n'envisage pas, le bras de fer serait engagé pour de bon. De son côté, l'ancien de Bari serait visiblement prêt à forcer la main à ses supérieurs pour obtenir gain de cause.

Ses espoirs se sont certainement envolés en fumée avec les abandons successifs vers 01H00 (23H00 GMT) de ses voitures N.7 et N.9. Un problème moteur a provoqué un ralentissement de la voiture, peinant à dépasser les 60 km/h.

Compliqué certes mais loin d'être IMPOSSIBLE... vu l'expérience au plus haut niveau des pilotes Porsche!

Si Porsche l'a emporté ce week-end au Mans, c'est surtout grâce aux défaillances de son principal concurrent, Toyota.

Deuxième des 24 Heures à seulement dix-neuf ans: au volant du proto Oreca-Gibson de l'écurie de l'acteur Jackie Chan, le jeune Français est la grande révélation de cette édition 2017. Puis à 1h08, la n°7 a abandonné (problème sur l'embrayage et la boîte de vitesses) après une lente agonie sur la piste, le pilote Kamui Kobayashi ayant fait tout son possible pour rentrer au stand, sans succès donc. Mais la supériorité mécanique de la LMP1 fut suffisante pour permettre une remontée fantastique des Allemands et offrir un 19e titre à Porsche.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL