Emmanuel Macron obtient la majorité absolue — Résultats élections législatives

Vanessa Beaulieu
Juin 20, 2017

La République en marche du nouveau président obtient 308 sièges, le MoDem de François Byarou 42 sièges, Les Républicains 113 sièges, l'UDI 18 sièges, les divers droite 6 sièges, le Parti socialiste 29 sièges, le PRG 3 sièges, les divers gauche 12 sièges, La France insoumise 17 sièges, les écologistes 1 siège, le Parti communiste 10 sièges, le Front national 8 sièges, Debout la France 1 siège, les régionalistes 5 sièges. Les instituts de sondages parlaient alors d'un raz-de-marée à venir avec plus de 400 sièges. Un record aggravé par rapport à celui du premier tour établi dimanche dernier (51,30%) et qui place ces élections législatives aux niveau de scrutins traditionnellement moins mobilisateurs, comme les européennes, les régionales ou les cantonales.

Florian Philippot, numéro deux du Front national, a aussi connu le goût amer de la défaite en Moselle, avec 41,74% au second tour contre le candidat de La République en marche!. En conséquence, le nombre de triangulaires ce dimanche est faible (une seule) et peu de candidats ont été élus au premier tour: 4 (Sylvain Maillard (REM) à Paris, Paul Molac (REM) dans le Morbihan, Napole Polutélé (DVG) à Wallis-et-Futuna, et Stéphane Demilly (UDI) dans la Somme), contre 36 en 2012 et 110 en 2007.

La présidente du Front National, Marine Le Pen, fait son entrée à l'Assemblée nationale après avoir été élue à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) tout comme Louis Aliot, le vice-président du Front National, qui est élu dans les Pyrénées-Orientales. Oubliés les rêves de cohabitation pour la droite ou d'opposition frontale pour la France insoumise. Pour la première fois de sa carrière politique, l'ex-candidate à la présidentielle a été élue députée à l'Assemblée nationale.

INFOGRAPHIES Emmanuel Macron a obtenu dimanche 18 juin une des plus larges majorités parlementaires de la V République lors du second tour des élections législatives. Comme de tradition après un scrutin législatif, son Premier ministre Edouard Philippe devrait remettre lundi ou mardi la démission de son gouvernement et en former immédiatement un nouveau, qui ne devrait pas comporter de grands changements. Quant à la cerise sur le gâteau, obtenir plus d'élus que son grand rival socialiste, c'est également raté.

Une nouvelle Assemblée, rajeunie et féminisée
Il s'agit de Bernard Brochand, député LR et candidat à sa propre succession dans la 8e circonscription des Alpes-Maritimes. Le parti radical de gauche (et divers gauche), favorable au gouvernement, est crédité de 13 sièges.

João Luis Afonso débarque au PSG
Ce dernier devrait très vite être présenté comme nouveau responsable de la cellule de recrutement parisienne. Par ailleurs, Maxwell renforcera lui aussi le staff des Rouge-et-Bleu dans un rôle qui reste à définir.

" Les électeurs ont dit qu'ils en avaient assez de l'austérité " — Jeremy Corbyn
Jeremy Corbyn a déclaré que Theresa May avait convoqué le scrutin parce qu'elle avait besoin d'un mandat. Elle reculait également face au dollar, à 1,2745 dollar pour une livre contre 1,2962 la veille.

De son côté, Emmanuel Macron a désormais les mains libres pour appliquer son programme.

Sur les six membres du gouvernement en lice, la ministre des outre-mer Annick Girardin est assurée de pouvoir rester au gouvernement.

La période qui s'ouvre, malgré la majorité absolue de LREM à l'Assemblée nationale, comporte un certain nombre d'inconnus. Pour cette XVe législature, l'Assemblée sera en tout état de cause profondément renouvelée. Sous l'effet de la vague Macron, le renouvellement de l'Assemblée est d'une ampleur inédite et ouvre les portes à une nouvelle génération d'élus, dont une partie novices en politique.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL