Il vit en combi de plongée, son couple part en vrille

Leopold Bellegarde
Juin 20, 2017

Chacun a en effet porté plainte contre l'autre pour violence conjugale, après deux altercations en décembre 2016 et février dernier.

En ce début de semaine, le sujet doit faire le tour des conversations dans cette commune du Pas-de-Calais. Des coups avaient même été échangés...

Un calaisien âgé d'une trentaine d'années vivait jour et nuit vêtu de sa combinaison de plongée. Une pratique qui a le don d'exaspérer sa femme, avec qui il s'écharpe régulièrement à ce sujet. En attendant, un homme et une femme de Calais ont dû comparaître devant le tribunal correctionnel de Calais (Pas-de-Calais) pour des faits de violences conjugales réciproques.

Législatives : La République en marche obtient 361 sièges
Le Parti socialiste n'obtient que 30 sièges , très loin des 284 sièges socialistes de l'Assemblée sortante. Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 19 juin 2017 présenté par Gilles Bouleau sur TF1.

Youssef Chahed au Maroc pour signer des accords juridiques
Une convention sera signée dans le cadre de cette 19e session de la Haute Commission mixte maroco-tunisienne pour renforcer la coopération bilatérale dans ce secteur.

Abstention historique, de 355 à 360 sièges pour LREM-MoDem — Législatives françaises
Au total, 223 femmes ont été élues députées dans la nouvelle Assemblée nationale , soit un record, selon des chiffres définitifs. La période qui s'ouvre, malgré la majorité absolue de LREM à l'Assemblée nationale , comporte un certain nombre d'inconnus.

Devant cette situation qu'on imagine embarrassante pour sa femme, cette " coutume " a donc provoqué de nombreux désaccords et conflits au sein du couple. À la barre, ces parents de deux enfants ont rappelé les coups de pied, les coups de poing et la tentative d'étranglement, rapporte Nord Littoral.

C'est une histoire pour le moins insolite. Après avoir vécus deux ans ensemble, les deux sont aujourd'hui séparés et la mère de famille est partie vivre dans un foyer. Pour une raison inexpliquée, le mari passe tout son temps habillé en homme-grenouille mais se dit "conscient de son problème" selon le quotidien local, et assure se faire soigner. Les deux individus ont donc été condamnés à deux mois de prison avec sursis.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL