Législatives. 223 femmes élues dans la nouvelle Assemblée, un record

Vanessa Beaulieu
Juin 20, 2017

C'est au sein de la République en marche qu'on trouve le plus de députées avec 46,45% de femmes élues, contre 23,89% seulement pour Les Républicains. Au terme du second tour des élections législatives, 233 femmes ont été élues (38,65 %) pour 577 sièges, soit 68 de plus que sous la précédente législature. Sous la précédente mandature, déjà un record, elles étaient 155. Les élus du Parti socialiste (54 ans), du Parti communiste français (54 ans et demi) et de l'UDI (56 ans et demi) ont les moyennes d'âge les plus élevées. 27 des 39 députés nouvellement élus de 30 ans ou moins font partie de LREM, dont la moyenne d'âge (45,5 ans) est d'ailleurs inférieure à celle de l'ensemble du Palais-Bourbon (48,7 ans). Sur les 345 députés candidats à leur réélection, seuls 140 ont passé la rampe. Un record historique de présence féminine au Palais Bourbon.

Victoire écrasante pour Emmanuel Macron.

Le nombre de retraités a fondu de plus de moitié, de 106 à 41 élus, alors que 29 permanents politiques ont été élus contre 60 il y a cinq ans. Parmi ces élus "tout neufs", 190 appartiennent à la République en Marche, 14 à la France Insoumise, 11 au MoDem, 6 aux Républicains et 2 au Parti socialiste.

Une offre pour Rachid Ghezzal — AS Rome
L'international algérien a donc pris note de sa liberté de s'engager, sans indemnité de transfert, pour le club de son choix. Toujours d'après le même média, il serait attendu chez les Giallorossi dans la première semaine de juillet.

L'affaire Grégory en 15 dates-clés — Rappel des faits
Une autre lettre revendiquant le meurtre de l'enfant postée avant la découverte du corps, invoquait une " vengeance ". Et les grands-parents paternels de l'enfant ont eux été entendus comme témoins à leur domicile.

Convertisseur catalytique Spectra
La marque a un nom reconnu et une bonne réputation si vous songez à remplacer le convertisseur. Tout le monde doit jouer son rôle pour assurer que la grande catastrophe est atténuée.

Et dans l'histoire politique, le nombre de femmes ne cesse d'augmenter au fil du temps: à l'Assemblée nationale à la fin des années 80, on comptait 33 femmes contre 522 hommes. C'est un chiffre record qui fait grimper la proportion de femmes à 38,65% contre 26,9% auparavant. Ce qui reste une large sous-représentation de la profession et du milieu social qui en découle, comme l'expliquait Mediapart avant le second tour.

Dans cette féminisation et ce changement radical, l'idée d'avoir une femme au perchoir de l'Assemblée est mise de côté et trois noms circulent, bien que François de Rugy soit prétendu favori: la députée écologiste Barbara Pompili, la députée socialiste Brigitte Bourguignon et la députée Les Républicains Laure de la Raudière. "Nous ne sommes plus dans une société d'obéissance (.) Nous sommes dans une société d'adhésion", s'est-il défendu.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL