L'étudiant américain libéré par la Corée du Nord est décédé lundi

Vanessa Beaulieu
Juin 20, 2017

Il était dans le coma depuis un an après avoir contracté le botulisme.

Le président américain Donald Trump avait qualifié vendredi de "véritablement terrible" l'état de santé de l'étudiant, qui présentait de graves lésions cérébrales après plus d'un an de détention en Corée du Nord.

Ce lundi, le jeune homme est décédé, chez lui, à Cincinnati, dans l'Ohio.

Nathalie Kosciusko-Morizet souffre d'un traumatisme crânien — Législatives
Elle souffre notamment d'un traumatisme crânien , causé par sa chute après son altercation avec un passant énervé. Les enquêteurs ont entendu le récit de Nathalie Kosciusko-Morizet et du suspect lors d'une confrontation samedi.

L'Allemagne dompte l'Australie: Coupe des Confédérations
Les Socceroos ont même eu plusieurs occasions d'égaliser, face à des Allemands vidés de toute leur sérénité du début de match. Une joie de courte durée pour les Australiens qui, quelques secondes avant le repos, ont vu l'Allemagne reprendre les devants.

Convertisseur catalytique Spectra
La marque a un nom reconnu et une bonne réputation si vous songez à remplacer le convertisseur. Tout le monde doit jouer son rôle pour assurer que la grande catastrophe est atténuée.

"Otto s'est éteint aujourd'hui à 14h20, entouré de sa famille bien-aimée", est-il indiqué dans la déclaration des proches. Il avait été arrêté en janvier 2016 pour avoir tenté de voler une affiche de propagande, alors qu'il se trouvait en Corée du Nord dans le cadre d'un voyage organisé. Il est condamné à 15 ans de travaux forcés.

De retour sur le sol américain, "il était incapable de parler, incapable de voir et incapable de réagir à des commandes verbales. Il semblait très mal à l'aise, presque angoissé", selon sa famille. "Nous l'avons appris il y a seulement une semaine", ont affirmé mardi ses parents, Fred et Cindy Warmbier, dans un communiqué cité par la chaîne CNN.

La famille a remercié le centre médical de l'Université de Cincinnati de l'avoir soigné, ajoutant toutefois qu'avec "l'horrible mauvais traitement" qu'il avait reçu en Corée du Nord, "aucun autre résultat n'était possible". Rapatrié dans le coma aux Etats-Unis après plus d'un an de détention, il présentait de graves lésions neurologiques, aux origines inconnues.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL