Londres: le maire parle "d'attaque terroriste"

Henri Michaux
Juin 20, 2017

Une camionnette a foncé ce dimanche soir sur des fidèles qui sortaient de la mosquée de Finsbury Park, dans le nord de Londres, faisant un mort et une dizaine de blessés. "Il a été conduit à l'hôpital par précaution" et subira une évaluation psychologique.

La première ministre a dit: "Toutes mes pensées vont vers ceux qui ont été blessés, leurs proches et les services d'urgence sur les lieux".

Le maire de Londres, Sadiq Khan, lui-même musulman, a dénoncé cette "attaque terroriste horrible" qui a visé "délibérément d'innocents londoniens dont beaucoup qui finissaient de prier en ce mois saint de ramadan".

"Le conducteur de la camionnette, un homme de 48 ans, a été trouvé immobilisé par la population sur place et a ensuite été arrêté par la police", d'après une source de l'AFP.

"Les gens criaient: 'C'est une attaque terroriste, cet homme nous attaque'", raconte un autre témoin appelé Athman. "Il y a un certain nombre de blessés" et "une personne a été arrêtée", selon la même source.

L'assaillant est un homme âgé de 48 ans.

Le conducteur a crié qu'il voulait "tuer tous les musulmans", a indiqué au Times un autre témoin oculaire, Abdulrahman Saleh Alamoudi. Le Conseil des Musulmans demande dans son communiqué aux fidèles de rester calmes et de laisser la police faire son enquête, tout en priant pour les victimes. Toutes les victimes font partie de la communauté musulmane.

La mosquée de Finsbury Park était connue, au début des années 2000, pour être un lieu privilégié des militants islamistes de Londres. Ce prêcheur d'origine égyptienne a été condamné à la prison à perpétuité en janvier 2015 aux Etats-Unis pour onze chefs d'inculpation liés à une prise d'otages et pour terrorisme. La police a coupé la circulation autour des lieux de l'attaque et dressé un cordon de sécurité.

Une offre pour Rachid Ghezzal — AS Rome
L'international algérien a donc pris note de sa liberté de s'engager, sans indemnité de transfert, pour le club de son choix. Toujours d'après le même média, il serait attendu chez les Giallorossi dans la première semaine de juillet.

La République en marche (LREM) vers une majorité absolue au parlement
Le Front national obtient huit députés (8,75%), l'extrême-droite 1 et Débout la France 1. Le record du nombre de femmes à l'Assemblée - 155 en 2012 - est battu avec 223 élues.

Salon du Bourget : L'éternelle rivalité entre Airbus et Boeing
L'avionneur européen s'est grâce à lui taillé une part de 60% du marché sur le segment des moyen-courriers re-motorisés. Le dernier né de la famille A350, le A350-1000 a effectué des figures impressionnantes.

L'attaque intervient dans un contexte de redoublement des actes racistes.

Cette attaque se produit dans un climat d'extrême fébrilité, après trois attentats en trois mois revendiqués par le groupe djihadiste État islamique, et un incendie tragique dans une tour londonienne qui a fait 79 morts la semaine dernière.

La direction de la mosquée a depuis changé mais elle avait reçu des lettres de menaces après les attentats de Paris en novembre 2015.

Le 22 mars, Khalid Masood, Britannique de 52 ans converti à l'islam et connu des services de police, avait fauché des piétons en lançant sa voiture sur le trottoir du pont de Westminster dans le centre de Londres, avant de poignarder à mort un policier devant le Parlement, faisant cinq morts.

Dans la nuit du 3 au 4 juin, trois assaillants à bord d'une camionnette ont foncé sur la foule sur le London Bridge, puis poignardé plusieurs personnes à Borough Market, tuant 8 personnes, avant d'être abattus par la police.

Le 22 mai, un attentat a fait 22 morts, dont des mineurs, à la sortie d'un concert de la chanteuse Ariana Grande à Manchester.

" L'attaque a eu lieu alors qu'un homme recevait des premiers soins par les gens sur place et malheureusement il est mort".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL