Cinq brûlés graves dont une fillette de 30 mois — Barbecue à Boisseron

Leopold Bellegarde
Juin 26, 2017

Quatre adultes et une fillette de deux ans et demi ont été hospitalisés dimanche soir à Montpellier (Hérault), après avoir été brûlés dans l'explosion de leur repas à Boisseron, rapporte France Bleu.

Le quotidien régional explique que le plat traditionnel de saucisse flambées ( le Chouriço) nécessite l'ajout d'eau de vie.

Windows 10 : 32 To de betas et de code source dérobés
Ce n'est que cette semaine que deux hommes ont été arrêtés au Royaume-Uni, accusés de pirater le réseau de Microsoft. Microsoft a récemment confirmé qu'une partie du code source de Windows 10 a été divulguée sur internet.

Accord total et signature imminente — Bakayoko à Chelsea
Le portail annonce que la visite médicale ainsi que la signature pourraient avoir lieu dans les 48 prochaines heures. Les deux clubs ont trouvé un accord pour l'international français autour de 40 millions d'euros et des bonus.

Takata, enlisé dans le scandale des airbags, dépose le bilan
Quant à la marque, elle est vraisemblablement amenée à disparaître une fois l'affaire soldée, ce qui pourrait prendre du temps. Suspendu pour toute la journée de lundi, le titre Takata sera radié de la Bourse de Tokyo à compter du 27 juillet.

Selon les informations rapportées par le site Metropolitain, c'est lorsque le père de famille a rajouté un litre d'eau-de-vie dans les cendres afin de raviver les flammes pour faire brûler les saucisses que, sous la forte chaleur, le plat a explosé. Un violent retour de flammes a atteint les cinq victimes.

Cinq personnes dont une fillette de deux ans et demi, gravement brûlées, ont été hospitalisées après l'explosion de leur repas dans l'Hérault (sud de la France) dimanche soir.

. La fillette, âgée de 30 mois, est la plus grièvement touchée. Les victimes ont été évacuées en hélicoptère et sont soignées au service des grands brûlés du CHU de Montpellier. Le pronostic vital de la petite fille est engagé.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL