Macron pourrait réunir le Congrès en juillet

Leopold Bellegarde
Juin 26, 2017

Cette hypothétique déclaration du président aux membres du pouvoir législatif interviendrait la veille de la déclaration de politique générale du Premier ministre à l'Assemblée nationale. "Emmanuel Macron pourrait donc décider de convoquer le Congrès le 3 juillet prochain".

Cette date, "je ne peux ni l'infirmer ni la confirmer, a esquivé le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, invité dimanche du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, tout en confirmant que l'hypothèse était à l'étude".

Il "est important qu'il puisse donner le cap au Parlement", selon Christophe Castaner. "Et donc le voilà qui écarte progressivement les corps intermédiaires, le parlement, maintenant son propre gouvernement, pour aller en fait dans un rapport direct à l'opinion", a insisté M. Faure qui y voit une conception "plébiscitaire". "C'est une humiliation pour le Premier ministre", estime Olivier Faure sur CNEWS.

Premier League - Crystal Palace : Frank de Boer est attendu chez les Eagles
A la tête du prestigieux club d'Amsterdam, de Boer a remporté quatre championnat des Pays-Bas de suite de 2011 à 2014. Il s'agit du Néerlandais Frank de Boer, éphémère entraîneur de l'Inter Milan d'août à novembre 2016.

La Juve pose 15 ME sur la table pour recruter Matuidi — PSG
Ce dernier devrait, prochainement, récupérer les clés de sa nouvelle maison en proche banlieue parisienne. Cette information est la confirmation de l'insistance de la Juve pour recruter l'ex-Stéphanois.

Le nouveau gouvernement " a vocation à durer ", affirme l'exécutif
Plusieurs responsables politiques avaient appelé le Premier ministre Edouard Philippe à "exiger" le départ de M. Jacqueline Gourault , sénatrice MoDem , occupe un nouveau poste de ministre auprès du ministre de l'Intérieur.

Et de constater: "Jusqu'ici nous avions avec le général De Gaulle un Premier ministre qui dirigeait le gouvernement", "avec Nicolas Sarkozy nous avons eu un Premier ministre qui est devenu son collaborateur", "cette fois-ci on observe que ça pourrait devenir, si le président de la République parlait avant lui le 3 juillet, un simple répétiteur". La tenue d'un Congrès à Versailles se justifie pour des réformes constitutionnelles mais ne doit pas être un Congrès de communication du président de la République.

Cela n'écraserait-il pas la déclaration de politique générale d'Edouard Philippe? Il y réfléchit en ce moment. Le président est "toujours le maître des horloges et de son calendrier", rajoute-t-il.

Le candidat Emmanuel Macron avait dit son souhait de réunir le Congrès une fois par an pour expliquer ses intentions et dresser un bilan régulier de son action nationale et européenne. C'est le premier ministre qui est responsable devant l'Assemblée nationale. En 2015, François Hollande avait convoqué le Parlement à la suite des attentats de novembre 2015 et avant lui, Nicolas Sarkozy en 2009, pour évoquer la situation économique du pays.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL