Violemment agressé car il s'oppose à l'ouverture d'une bouche incendie

Leopold Bellegarde
Juin 27, 2017

Mais certains ont trouvé une méthode plus radicale, au grand dam des autorités. La victime avait été violemment prise à partie jeudi à Orly alors qu'il cherchait à raisonner des jeunes qui voulaient ouvrir une bouche à incendie pour se rafraîchir. Mal lui en pris. La victime a été admise au centre hospitalier intercommunal à Villeneuve-Saint-Georges.

Un trentenaire habitant Orly a été hospitalisé à la suite des coups de clés à molette qu'il a reçus en essayant de dissuader des jeunes d'ouvrir une bouche d'incendie.

Le rappeur Vald, en maillot du PSG au Vélodrome, devant la justice?
Mais, selon La Provence , le rappeur parisien a également tourné plusieurs séquences pour les besoins de son prochain clip. L'artiste, originaire d'Aulnay-sous-Bois, pourrait être poursuivi en justice par la société gérante du stade, Arema.

Trafic interrompu entre Bordeaux et Paris ce matin — TGV
Pour joindre la SNCF sur l'état du trafic: 0800 872 872 pour la région Nouvelle-Aquitaine. Cet incident a entraîné des retards pouvant atteindre trois heures, a précisé la SNCF .

Biarritz : avis de recherche après la disparition inquiétante de Margot, 22 ans
La jeune touriste a emporté avec elle sa carte vitale ainsi que que sa carte bancaire mais pas de pièce d'identité. L'absence de soins peut entraîner de graves conséquences cardiaques et même psychologiques.

La police a tout de même pu interpeller l'auteur des coups de clé à molette. Défavorablement connu des services de police, le suspect a interdiction de porter une arme et de quitter le pays. Et une enquête a été ouverte pour violences volontaires aggravées et vol en réunion.

Les trois agresseurs présumés d'un homme qui avait tenté d'empêcher l'ouverture d'une bouche à incendie dans le Val-de-Marne vont être présentés ce lundi en comparution immédiate devant le tribunal de Créteil, rapporte BFMTV. Cité par Franceinfo, un membre de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris a ainsi expliqué: "Il y a le risque électrique, la personne qui manipule la borne peut s'électrocuter". "Ces actes sont un problème pour les services de secours, ça encombre les lignes et ça crée une pénurie d'eau pour les interventions incendie".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL