Code du travail: des propositions syndicales seront retenues selon le ministère

Leopold Bellegarde
Juin 28, 2017

Le projet de loi permettant de réformer par ordonnances le Code du travail, promesse phare d'Emmanuel Macron, est présenté ce mercredi en Conseil des ministres, avec comme principale philosophie d'accorder plus de flexibilité à l'entreprise. Le syndicat a par ailleurs prévu d'organiser une journée d'action et de grève dans "toutes les entreprises et services" le 12 septembre prochain, anticipant un "dialogue social pipé d'avance" sur la question.

D'autre part, le gouvernement a commencé à préparer la première cession de réformes concernant le droit du travail et notamment l'articulation entre accords de branche et accords d'entreprise.

Pour cette réforme, l'exécutif a mis les formes, proposant aux organisations syndicales et patronales une série de concertations, qui vont se poursuivre tout l'été, parallèlement au parcours parlementaire du texte.

Ce syndicat agite plusieurs lignes rouges à ne pas franchir: le référendum d'entreprise à l'initiative de l'employeur, le plafonnement des indemnités aux prud'hommes, la fusion des instances représentatives.

"Mon job n'est pas de tranquilliser les supporters" — McCourt
Enfin, le propriétaire américain a semblé mettre la pression sur Jacques-Henri Eyraud et ses troupes: "Le but est d'être meilleur. En tant que propriétaire, président, directeur sportif, coach, nous devons prendre les meilleures décisions pour le club.

Aston Martin confirme la RapidE électrique pour 2019
Gardant le même nom, la berline anglaise sera la première voiture électrique de la marque . Aston Martin veut à son tour se mesurer à Tesla avec sa RapidE .

L'Italie et l'Allemagne en demi-finale — Euro Espoirs
Bien que dominateurs, ils ont dû attendre la séance de tirs au but pour sceller leur victoire. Il a arrêté le 5e et dernier tir de Nathan Redmond pour offrir la finale à ses coéquipiers.

Pour François Hommeril, président de la CFE-CGC, "un sentiment de malaise est en train d'émerger", car "c'est le grand flou sur les intentions du gouvernement".

Interrogée pour savoir si elle craint un mouvement social d'ampleur, comme lors de la loi El Khomri, la ministre assure qu'elle n'a 'pas de boule de cristal, chaque organisation prendra ses responsabilités' mais dit espérer qu'il y aura 'des points d'accord'. Les chiffres du chômage ont été donnés lundi, le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a progressé de 0,6% en mai.

"Muriel Pénicaud, la Ministre du Travail, a affirmé le 14 juin le lancement d'un plan d'investissement de 15 milliards d'euros sur une période de cinq ans pour renforcer les différents leviers de formation professionnelle". Du 24 au 28 juillet, le projet de loi d'habilitation sera examiné par le Parlement (Assemblée et Sénat réunis), puis les ordonnances devront être envoyées au Conseil d'Etat fin août, pour une adoption en Conseil des ministres au plus tard le 21 septembre.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL