Donald Trump fait une remarque sexiste à une journaliste irlandaise

Vanessa Beaulieu
Juin 28, 2017

Plusieurs correspondants irlandais étaient réunis mardi dans le bureau du président américain pour assister à un appel téléphonique entre Donald Trump et le nouveau Premier ministre irlandais Leo Varadak.

Comme s'il était dans un concours de Miss Univers ou une émission de téléréalité, Trump a demandé à Perry de s'approcher.

Le Huffington Post rapporte le moment gênant auquel a dû faire face l'une des journalistes, présente dans le bureau ovale.

Donald Trump ne fait habituellement pas beaucoup de compliments aux journalistes -il les a qualifiés de malhonnêtes, menteurs et répugnants- mais son ton change parfois lorsque les reporters en question sont jeunes et jolies. Alors que les deux chefs d'État conversaient, le président américain a repéré Caitrionia Perry, qui est correspondante à la Maison-Blanche pour la chaîne irlandaise RTE. "D'où venez-vous? Il y a tant de ces magnifiques journalistes".

Béatrice Huret reconnue coupable d'avoir aidé des migrants
Les enquêteurs avaient notamment mis la main sur 16.000 Livres provenant de deux " passages garantis ", en voiture, de migrants. Elle décide alors de s'y rendre régulièrement comme bénévole.

Deux "grenades" tirées d'un hélicoptère contre la Cour suprême — Venezuela
Nicolás Maduro a annoncé que la Cour suprême et le ministère de l'Intérieur vénézuéliens avaient été frappés par une " attaque terroriste ".

Business France : Pénicaud assure qu'elle n'a pas essayé d'étouffer l'affaire
Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a dit ne pas être inquiet des conséquences de cette affaire pour Muriel Pénicaud.

Et alors qu'il congratulait celui qu'il a prévu de rencontrer début 2018 à Washington, Donald Trump a eu un mot pour la presse présente dans la salle, et en particulier pour une journaliste, Caitriona Perry, qui travaille pour RTÉ, l'audiovisuel public irlandais. La journaliste répond, puis Trump poursuit.

Alors que le poiliticien poireaute toujours au téléphone, Trump n'hésite pas à terminer: "Elle a un joli sourire sur son visage".

Un autre internaute évoque un "manque de respect terrible" envers la journaliste.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL