"Il faut informer les femmes sur leur liberté" pour Sylviane Agacinski — PMA

Vanessa Beaulieu
Juin 28, 2017

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) vient de rendre un avis positif qui devrait changer les choses. Un avis qui "permet d'envisager une évolution de la législation".

Un avis que partagent plus de 6 Français sur 10 d'après un baromètre d'opinion réalisé par BVA en novembre 2016.

En France, la PMA est réservée aux couples composés d'un homme et d'une femme en âge de procréer et qui souffrent d'une infertilité médicalement constatée ou bien qui risquent de transmettre une maladie grave à l'enfant.

Le CCNE indique néanmoins que l'élargissement de la possibilité du recours à l'IAD aux couples de femmes, et possiblement aux femmes seules, qu'il préconise, ne dissipe pas toutes les interrogations sur les conséquences éventuelles pour l'enfant de ces nouvelles configurations familiales. Pas question, pour le Comité national d'éthique, en revanche, d'autoriser la gestation pour autrui.

Les militant•es l'associaient sans cesse à la Gestation Pour Autrui (GPA), affirmant que les défenseurs de l'un souhaitaient également la légalisation de l'autre. C'est désormais au gouvernement de prendre en compte (ou pas) cet avis.

Samsung pourrait commercialiser une nouvelle version du Galaxy Note 7
L'entreprise avait expliqué que les appareils seraient "recyclés et adaptés d'une manière favorable à l'environnement". Contacté par l'AFP, le premier fabricant mondial de téléphones intelligents s'est refusé à commenter ces informations.

Violemment percuté par un bus, il se relève et rentre au pub
Simon Smith, un Britannique de 53 ans, a été violemment heurté par un bus à étages, samedi 24 juin, à Reading en Angleterre. Simon Smith se baladait tranquillement quand il a été surpris par derrière.

Anonymous: "La NASA dit que les aliens arrivent!"
Il semble cependant avoir oublié un léger détail qui semble justifier plus logiquement les propos de Thomas Zurbuchen . L'annonce d'une découverte historique est sur le point d'être dévoilée selon le collectif de hackers Anonymous .

Ces femmes, obligées de partir à l'étranger pour devenir mères, ont le sentiment d'être dans l'illégalité. Son mouvement En Marche! s'était, par la voix de sa porte-parole, prononcé pour l'ouverture de cette pratique à "toutes les femmes ".

"Mais le président, qui déclarait en mars dernier que les questions éthiques de société " ne sont pas prioritaires sur le plan de l'action politique", pourrait aussi décider d'attendre la révision de la loi de bioéthique prévue pour 2018 et " se donner ainsi le temps de la consultation publique, analyse Anne-Marie Leroyer.

Quoi qu'il en soit, cette décision tombe à pic pour le président Emmanuel Macron qui, durant la campagne, s'est exprimé en faveur de la PMA pour toutes. Dans un communiqué, l'Inter-LGBT, fédération d'associations "lesbiennes, gay, bi, trans et intersexes", s'est félicitée de l'avis favorable du CCNE tout en invitant les députés à légiférer rapidement en ce sens. La semaine dernière, cette dernière a, en effet, recommandé de permettre aux femmes qui le souhaitent de conserver leurs ovocytes pour pallier les éventuels problèmes de fertilité qu'elles pourraient rencontrer après 35 ans.

Le Comité consultatif national d'éthique a donné un avis favorable pour l'ouverture de la PMA aux couples homosexuelles et aux femmes célibataires.

L'ouverture du mariage pour les couples homosexuels en 2013 sans l'ouverture de la PMA aux couples de femmes est une exception française, puisqu'aucun " des pays européens ayant légalisé le mariage entre couples de même sexe n'interdit pas la PMA aux coups de femmes".

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL