Murielle Bolle interpellée et placée en garde à vue — Affaire Grégory

Vanessa Beaulieu
Juin 28, 2017

Les gendarmes sont arrivés à son domicile à 11h00 à bord de sept véhicules, ont constaté sur place des journalistes de l'AFP. Elle a été placée en garde à vue, dans le but d'être interrogée.

Après les derniers rebondissements des dernières semaines, l'enquête sur la mort de Grégory Villemin se poursuit dans les Vosges.

Aujourd'hui âgé de 48 ans, Murielle Bolle avait apporté un témoignage important en 1984, quelques jours après la découverte du corps de Grégory, pieds et poings liés, dans la Vologne. L'adolescente rousse, alors âgée de 15 ans, met en cause directement son beau-frère, cousin du père de l'enfant, considéré alors comme suspect numéro 1. Selon elle, ils s'étaient ensuite rendus ensemble à Lépanges-sur-Vologne où Bernard Laroche avait fait monter Grégory, 4 ans, dans sa voiture.

" Vous avez le corbeau, vous avez les guetteurs, vous avez celui qui enlève l'enfant, vous avez celui qui va tuer l'enfant. Je pense que ceci va se confirmer dans les semaines et les mois à venir", estimait la semaine dernière Me Thierry Moser, avocat des parents de Grégory.

Business France : Pénicaud assure qu'elle n'a pas essayé d'étouffer l'affaire
Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a dit ne pas être inquiet des conséquences de cette affaire pour Muriel Pénicaud.

Ronaldo répond sur le terrain et douche la Russie — Coupe des Confédérations
C'est le cauchemar des footeux et amateurs de sport qui doivent se contenter du Tour de France et de Wimbledon pendant l'été. Javier Hernandez (47 buts en 92 sélections) sort lui aussi d'une saison moins faste que la précédente à Leverkusen.

Le père de José Mourinho s'est éteint
José Mourinho veut étoffer son milieu de terrain, et l'entraîneur portugais a une idée derrière la tête. Il aura quand même été 5e avec Rio Ave en 1982, et finaliste de la Coupe contre Porto (1-4) en 1984.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Grégory: Murielle Bolle, belle-sœur de Bernard Laroche, a été placée en garde à vue ce mercredi par les gendarmes de la section de recherche de Dijon. Il a permis de repasser au peigne fin les 12 000 pièces du dossier et de pointer de nouvelles incohérences.

Dans l'attente de sa prochaine audition, son avocat Me Teissonnière a confié au Journal du Dimanche que sa cliente était "inquiète ". "Bernard est innocent", clame-t-elle devant la presse, ajoutant: "Le jour de la mort de Grégory, à 17h15, j'ai vu mon beau-frère avec son fils assis sur ses genoux, qui regardait la télévision chez ma tante, à Aumontzey". Au village, Bernard s'est arrêté un instant. Puis, cinq minutes plus loin, à Docelles, il est sorti avec l'enfant au bonnet en l'appelant "Grégory ".

La jeune femme a confirmé sa version pendant trois jours avant de se rétracter.

Autres rapports Monde Information

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL